Monthly Archives: septembre 2016

Compte rendu de l’Assemblée Populaire du #199 mars (anciennement 15 septembre)

retour commissions:

Immigrations,la commission demande d’être mandates pour prendre contact avec associations etc .

Vote :

Pour :23

Contre :0

Prend pas part u vote :4

Commission communs :

réflexion sur ce que sont les biens communs . Recherche personnelle des membres de la commission sur ce sujet .

Projet pour environ mi Octobre d’une AP thématique avec pour trame :rappel historique, réappropriation des communs ,lien entre biens communs et politique.

(ça va être super bien,faudra venir .Ndr.)

« On bloque tout » réunion le lundi soir . Y va qui veut mais pas de mandat donné par Nuit Debout.

  • Vote pour choix du lieu pour AP nomade . Proposition pour Mardi 20 :campus.Pour les semaines suivantes lieux a déterminer .Vote:

    Pour:24

    Contre: 0

    Ne se prononce pas 2

    Le lieu précis sur le campus reste a déterminer en liaison avec les étudiants .

-Proposition de changer les mots de passe du site etc .

Vote

Pour 25

contre :0

se prononce pas 4.

Diverses propositions :

-proposition d’une camarade de faire (re) venir PODEMOS Grenoble à ND pour un débat ou AP thématique .

-Proposition d’un camarade d’une atelier :introduction au Capital de Marx. Dimanche 18 /09 15h à la MC2.

(Venez avec votre barbe..Ndr)

-Proposition d’un bref exposé fait par par un autre camarade concernant les emprunts toxiques. Horaire un peu avant début AP et commissions à 17h.

Pour qui veut approfondir le sujet RDV le 28/09 à 20h maison des associations pour une réunion débat.

-L’Association des gabonais de Grenoble ont contacté Nuit Debout Grenoble pour venir parler des évènements qui secouent le Gabon. Une AP Thématique aura lieu jeudi prochain (22 septembre) sur le sujet.

Paroles libre,divers.

Attitude de la CGT durant la manif:

la mini buvette ND s’est fait jeter par la buvette CGT à l’arrivée de la manif .

Un manifestant choqué par le long arrêt de la manif sur les quais du au refus de la CGT d’avancer car ils ne voulaient pas laisser passer d’autres manifestants en tette de cortège .

S.O CGT un peu brutal. Quand plus tard un groupe a voulu sortir de la manif également.

Création d’un espace numérique pour y diffuser nos travaux.

Réponse :bonne idée. Mais il faut avant tout que la com se restructure .

Proposition AP thématique sur les luttes de territoires ,ZAD, Notre Dames Des Landes . Bure. Roybon .

-proposition  d’une camarade de faire (re) venir PODEMOS Grenoble à ND pour un débat ou AP thématique .

Retour sur action sur le campus.

La présidente de l’université fait intervenir les CRS pour évacuer les étudiants occupants l’amphi G,malgré l’accord datant du printemps dernier donnant un lieu aux étudiants pour se réunir durant le conflit social . Accord déclaré obsolète par la présidence de l’université .

Les CRS interviennent aussi a l’extérieur devant la fac avec matraque etc malgré la présence nombreuse de personnes n’ayant rien à voir avec le mouvement .

Le JT de Nuit Debout recherche des auteurs de brèves ou autres et aussi des gens pouvant participer à la présentation . Merci de contacter la commission JT.

Concernant les manifs libres . Nécessites de connaître ses droits . avoir contact d’avocats .nécessite de formations .

Impression d’absurdité de partir en manif libre. C’est illusoire et sans effet,incapacité de créer un rapport de force . Par contre conséquences pouvant être importantes (des personnes blessés nécessitants hospitalisation.)

Peu de bénéfice .

C’est la liberté de chacun de suivre ou de ne pas suivre mais prévoir au moins matos (sérum phy etc).

Repérage d’indic dans la manif officielle .

Historiquement Nuit Debout est lie aux manif libres ,si pas de manif le 31 Mars on ne serait peu être pas là aujourd’hui.

Pour ce type de manif il faut s’organiser, se donner un but .

Justice : les prévenus sont jugés sur leurs situations sociales,si boulot ou pas ,prétendument marginaux ou pas etc.

(justice de classe Ndr).

Nécessite équipe de surveillance,légal team etc pour les manifs.

Prévoir les manif libres quand il n’y a pas de police . C’est à dire organiser des actions courtes et ciblés .

Un camarade dit avoir été sollicité par l’émission envoyé spécial voulant faire un reportage sur les violences policières .

Réponse :être attentif et prudent par rapport à cela. Rappel qu’envoyé spécial est resté un mois à la Villeneuve il y a 3 ans ,reportage totalement orientés et ne rendant pas compte de la réalité. A tel point que les habitants se sont solidarisé et on porte plainte pour diffamation contre France

2.

Nécessité de rester zen durant les AP. Respecter les tours de paroles etc.

Arrivé de notre camarade arrête par la police à la fin de la manif officielle et mis en garde à vu .

Motif : apologie du terrorisme .. ce qui est n’importe quoi .

On est en état d’urgence ,être très prudent ,pas droit à l’erreur . Conséquence pouvant être grave (professionnelles par ex ..)

FIN DE l’AP.

Ndr : note du redacteur .

Compte rendu de l’Assemblée Populaire du #185 mars (anciennement 1er septembre)

Compte rendu de l’Assemblée Populaire du #185 mars
(anciennement 1er septembre)

Retour sur l’AP de jeudi dernier et rappel des évènements à venir :
  • Demain vendredi 2 septembre, Tous Debout Partout, au Parc Paul Mistral à Grenoble devant la bobine. Multiplex en direct de Paris via Mumble entre plusieurs Nuit Debout (Paris, Rennes, Grenoble, Nice etc… Première qui fait figure de test dans l’optique d’en faire un Rendez-vous régulier. https://www.facebook.com/Tous-Debout-Partout-1431513733541476/
    
Intervention du sociologue Jean Peneff à propos du camps de migrants de Calais.

Une source d’information salutaire dans un contexte où les médias avant même de nous « informer » rebaptisent ce lieu « jungle » et contribuent donc à déshumaniser ses habitants et par là-même justifient le traitement inhumain qui leur est imposé. Entre ce que disent les médias et voir Calais, il y a un monde.

Pourquoi les sociologues sont ils absent? Se retiennent-ils? Le but de ce déplacement était de se rendre compte sur place de ce que c’est véritablement.

La méthode de travail utilisée est l’observation directe et participante. Éprouver, vivre et ressentir les conditions pour mieux les retranscrire. 

Une démarche de mise en perspective historique avec les migrations d’il y a 50 ou 60 ans, notamment l’arrivée d’un demi-millions d’espagnols. Il y a de tout temps eu des migrations. Les chrétiens d’orients que l’on trouve aujourd’hui en Syrie sont pour beaucoup les descendants d’une gigantesque vague de migration européenne lors des croisades. On ne connait que des migrants, nous sommes tous des migrants. Il y a ceux qui arrivent, mais aussi ceux qui partent (USA, Asie etc)

Calais est une occasion de revenir à la politique active. Cette migration est provoquée par la France. Nous sommes des criminels de guerre. Cette tradition française de provoquer des conflits qui entrainent des migrations remonte à loin. Les français après le seconde guerre mondiale et pendant la guerre d’Algérie étaient les nazis de la jeunesse algérienne. C’est la même chose que nous retrouvons aujourd’hui en Syrie. Nous avons une grande dette vis à vis du Moyen-Orient On ne peut pas se relever de ce que nous avons fait.

En réalité ces migrations sont une grande chance de multiculturalisme. Il se passe des choses extraordinaires à Calais. Le camps de Calais est un front à l’avant-garde de ce que l’on va voir dans les années à venir en France.

Il s’agit d’un camps de près de 10000 personnes, qu’il faut nourrir, vêtir etc. C’est également un rassemblement mondial connu comme un symbole. Un croisement de toutes les migrations. Une internationale de la jeunesse. La rencontre avec cette jeunesse est un moment très fort, la vue de tout ces visages farouches et déterminés. La plupart sont des hommes, diplômés et cultivés issus de la petite bourgeoisie de leur pays d’origine. C’est eux qui ont les moyens de migrer. Ils ne veulent pas être reconnus de peur des conséquences sur leur famille restée au pays. Ils n’auraient jamais quitté leur pays sans la guerre. Ils ont honte de la comparaison avec les jeunes d’aujourd’hui. Ils veulent se mélanger et parlent l’arabe littéraire. Les mots qui ressortent le plus sont guerre, chômage et misère.

Fin mars début avril, il y a eu la destruction du camps nord. Une vision effroyable. On trouve des jouets, des livres d’école dans les décombres. Une vision comparable à des ruines après un bombardement. La partie sud est un bidonville avec une relative propreté, volonté de ne pas polluer ou dégrader l’environnement. Il y a une volonté de communiquer, un véritable besoin de fraternisation. On trouve des Africains, des égyptiens, divers origines du moyen-orient et une grande tolérance avec très peu de bagarres. On trouve un peu de prostitution et un risque d’affrontement avec les CRS et des policiers en civil qui surveillent. Les policiers adoptent deux attitudes radicalement opposées. Celui qui comprends et qui est gené, et celui qui veut en découdre. C’est ce que l’on pressentait depuis des années. désormais les masques tombent. Un véritable clivage est en train d’apparaitre et on va comprendre qui est qui et inévitablement, cela prendra 10 ou 15 ans, le rassemblement de ceux qui rejettent cette brutalité aura lieu.

Quand on voit Nuit Debout on comprend que le rassemblement de ceux qui sont dans la solidarité, l’humanisme, le partage et le progrès a commencé. Une fois que l’on a regardé Calais il reste une chose: l’autonomie. Apprendre de ce que font les autres, s’enrichir de nos différentes réflexions. 

Le camps est entretenu, il y a une cuisine. Le port est une véritable fourmilière. Des tas de personnes travaillent sur cette montagne de déchets. Une majorité de femmes, souvent des bénévoles anglaises. Il y a un très grand travail des associations. Niveau d’intervention et de dialogue égal. Une fois par semaine, les associations se réunissent pour se partager les taches. Pas besoin de gérer les temps de paroles, tout le monde se comporte de la manière la plus efficace et dans le respect. Personne n’essaie de tirer la couverture.

Un des points négatifs est la présence des passeurs.

Ce mouvement migratoire concerne aujourd’hui plus de 200 associations et 2000 bénévoles. Il y a 30000 migrants par semaines en méditerranée. C’est un mouvement inarrêtable.

 


Voici le lien vers un compte-rendu complet de Jean Peneff sur son déplacement à Calais :

http://www.fichier-pdf.fr/2016/09/02/retour-de-calais/retour-de-calais.pdf

Et voici le blog de Jean Peneff :

http://jeanpeneff.eklablog.net/


 

Interventions et question des participants:

    _ Conseil de lecture: Compte rendu du no-borders de 2012

    _ Quelle est l’attitude de la mairie de Calais?

Tout ça doit partir. Il y a en réalité un clivage entre les bourgeois qui refusent tout dialogue et veulent envoyer tout les migrants vers l’Angleterre, et le peuple qui veut aider et protéger.

    _ Témoignage de gens qui se sont rendu sur place. Le camps est une véritable ville avec des rues, des commerces (restaurants etc) Question, que peut on faire à notre échelle à Nuit Debout? Dire que l’on est favorable à l’accueil des migrants. Des propos pratiquement jamais tenus dans les médias.

    _ Tout les pays occidentaux sont nés de migrations.

    _ Il n’y a pas que des réfugiés politiques, de plus en plus il y a des réfugiés climatiques et environnementaux. 

    _ Le Brexit aura t-il une incidence? Avec la fin des accords entre le Royaume-Uni et l’UE, les questions migratoires vont être redéfinies. L’UE n’aura aucun intéret à empêcher le passage vers l’Angleterre. En réalité nous assistons à une explosion de l’UE. Même la commission qui a pour but de faire de l’UE une colonie des USA n’arrive plus à faire passer toutes les réformes. On assiste à une abstention massive très majoritaire et ceux qui votent sont de plus en plus majoritairement des fascistes, notamment en europe de l’est.

   _ L’odyssée des alternatives. Demander quelles sont les alternatives à la situation et remonter aux sources.

   _ conseil de lecture G Moriel Richesse faite par les migrants, histoire de l’empire colonial français (mars 2017)

   _ Migrations: tant qu’il y a besoin de main d’œuvre rien n’est dit, voir encouragement et campagne pour la tolérance, dès qu’il y a la crise c’est la faute aux migrants. ex: Allemagne accueil réfugiés syriens qui sont bien éduqués et formés car elle a une démographie déclinante et un besoin de main d’œuvre qualifiée, pas par solidarité. 

   _ Association SURVIE. sur les problèmes causés par la françafrique.

   _ ne pas confondre parmi les migrants les réfugiés qui sont en réalité déjà relocalisés et ont le droit de travailler et les demandeurs d’asile qui sont sans-papier et n’ont pas le droit de travailler.

Compte rendu de l’Assemblée Populaire du #185 mars (anciennement 1er septembre)

Compte rendu de l’Assemblée Populaire du #185 mars (anciennement 1er septembre)
Retour sur l’AP de jeudi dernier et rappel des évènements à venir:
    Demain vendredi 2 septembre, Tous Debout Partout, au Parc Paul Mistral à Grenoble devant la bobine. Multiplex en direct de Paris via Mumble entre plusieurs Nuit Debout (Paris, Rennes, Grenoble, Nice etc… Première qui fait figure de test dans l’optique d’en faire un Rendez-vous régulier. https://www.facebook.com/Tous-Debout-Partout-1431513733541476/
    Du samedi 03 Septembre au dimanche 4 septembre 2016 20ème Festival de l’Avenir au Naturel à l’Albenc. http://www.albenc.fr/evenement/1205/2445-evenement.htm
    Rentrée de Nuit Debout Grenoble dimanche 4 septembre 2016, 17h00 à la MC2. https://www.facebook.com/events/1068942659821698/
    Jeudi 8 septembre 2016 à 19h00 à Grenoble, au parc Paul Mistral devant la Bobine, Assemblée Populaire thématique « comprendre l’ultralibéralisme. » https://www.facebook.com/events/1232404470134195/
    Mardi 13 septembre, Soirée « soufflons sur les braises » à Antigone, 22 rue des violettes à Grenoble.  https://www.facebook.com/events/901060326665319/
    Jeudi 15 septembre 2016, grève générale et nationale. Manifestation 10h00 – 14h00. https://www.facebook.com/events/1726999720916336/1727015524248089/?notif_t=like&notif_id=1468250750245633
    
Intervention du sociologue Jean Peneff à propos du camps de migrants de Calais. Une source d’information salutaire dans un contexte où les médias avant même de nous « informer » rebaptisent ce lieu « jungle » et contribuent donc à déshumaniser ses habitants et par là-même justifient le traitement inhumain qui leur est imposé. Entre ce que disent les médias et voir Calais, il y a un monde.
Pourquoi les sociologues sont ils absent? Se retiennent-ils? Le but de ce déplacement était de se rendre compte sur place de ce que c’est véritablement.
La méthode de travail utilisée est l’observation directe et participante. Éprouver, vivre et ressentir les conditions pour mieux les retranscrire. 
Une démarche de mise en perspective historique avec les migrations d’il y a 50 ou 60 ans, notamment l’arrivée d’un demi-millions d’espagnols. Il y a de tout temps eu des migrations. Les chrétiens d’orients que l’on trouve aujourd’hui en Syrie sont pour beaucoup les descendants d’une gigantesque vague de migration européenne lors des croisades. On ne connait que des migrants, nous sommes tous des migrants. Il y a ceux qui arrivent, mais aussi ceux qui partent (USA, Asie etc)
Calais est une occasion de revenir à la politique active. Cette migration est provoquée par la France. Nous sommes des criminels de guerre. Cette tradition française de provoquer des conflits qui entrainent des migrations remonte à loin. Les français après le seconde guerre mondiale et pendant la guerre d’Algérie étaient les nazis de la jeunesse algérienne. C’est la même chose que nous retrouvons aujourd’hui en Syrie. Nous avons une grande dette vis à vis du Moyen-Orient On ne peut pas se relever de ce que nous avons fait.
En réalité ces migrations sont une grande chance de multiculturalisme. Il se passe des choses extraordinaires à Calais. Le camps de Calais est un front à l’avant-garde de ce que l’on va voir dans les années à venir en France.
Il s’agit d’un camps de près de 10000 personnes, qu’il faut nourrir, vêtir etc. C’est également un rassemblement mondial connu comme un symbole. Un croisement de toutes les migrations. Une internationale de la jeunesse. La rencontre avec cette jeunesse est un moment très fort, la vue de tout ces visages farouches et déterminés. La plupart sont des hommes, diplômés et cultivés issus de la petite bourgeoisie de leur pays d’origine. C’est eux qui ont les moyens de migrer. Ils ne veulent pas être reconnus de peur des conséquences sur leur famille restée au pays. Ils n’auraient jamais quitté leur pays sans la guerre. Ils ont honte de la comparaison avec les jeunes d’aujourd’hui. Ils veulent se mélanger et parlent l’arabe littéraire. Les mots qui ressortent le plus sont guerre, chomage et misère.
Fin mars début avril, il y a eu la destruction du camps nord. Une vision effroyable. On trouve des jouets, des livres d’école dans les décombres. Une vision comparable à des ruines après un bombardement. La partie sud est un bidonville avec une relative propreté, volonté de ne pas polluer ou dégrader l’environnement. Il y a une volonté de communiquer, un véritable besoin de fraternisation. On trouve des Africains, des égyptiens, divers origines du moyen-orient et une grande tolérance avec très peu de bagarres. On trouve un peu de prostitution et un risque d’affrontement avec les CRS et des policiers en civil qui surveillent. Les policiers adoptent deux attitudes radicalement opposées. Celui qui comprends et qui est gené, et celui qui veut en découdre. C’est ce que l’on pressentait depuis des années. désormais les masques tombent. Un véritable clivage est en train d’apparaitre et on va comprendre qui est qui et inévitablement, cela prendra 10 ou 15 ans, le rassemblement de ceux qui rejettent cette brutalité aura lieu.
Quand on voit Nuit Debout on comprends que le rassemblement de ceux qui sont dans la solidarité, l’humanisme, le partage et le progrès a commencé. Une fois que l’on a regardé Calais il reste une chose: l’autonomie. Apprendre de ce que font les autres, s’enrichir de nos différentes réflexions. 
Le camps est entretenu, il y a une cuisine. Le port est une véritable fourmilière. Des tas de personnes travaillent sur cette montagne de déchets. Une majorité de femmes, souvent des bénévoles anglaises. Il y a un très grand travail des associations. Niveau d’intervention et de dialogue égal. Une fois par semaine, les associations se réunissent pour se partager les taches. Pas besoin de gérer les temps de paroles, tout le monde se comporte de la manière la plus efficace et dans le respect. Personne n’essaie de tirer la couverture.
Un des points négatifs est la présence des passeurs.
Ce mouvement migratoire concerne aujourd’hui plus de 200 associations et 2000 bénévoles. Il y a 30000 migrants par semaines en méditerranée. C’est un mouvement inarrêtable.
Voici le lien vers un compte-rendu complet de Jean Peneff sur son déplacement à Calais.
Et voici le blog de Jean Peneff:
Interventions et question des participants:
    _ Conseil de lecture: Compte rendu du no-borders de 2012
    _ Quelle est l’attitude de la mairie de Calais?
Tout ça doit partir. Il y a en réalité un clivage entre les bourgeois qui refusent tout dialogue et veulent envoyer tout les migrants vers l’Angleterre, et le peuple qui veut aider et protéger.
    _ Témoignage de gens qui se sont rendu sur place. Le camps est une véritable ville avec des rues, des commerces (restaurants etc) Question, que peut on faire à notre échelle à Nuit Debout? Dire que l’on est favorable à l’accueil des migrants. Des propos pratiquement jamais tenus dans les médias.
    _ Tout les pays occidentaux sont nés de migrations.
    _ Il n’y a pas que des réfugiés politiques, de plus en plus il y a des réfugiés climatiques et environnementaux. 
    _ Le Brexit aura t-il une incidence? Avec la fin des accords entre le Royaume-Uni et l’UE, les questions migratoires vont être redéfinies. L’UE n’aura aucun intéret à empêcher le passage vers l’Angleterre. En réalité nous assistons à une explosion de l’UE. Même la commission qui a pour but de faire de l’UE une colonie des USA n’arrive plus à faire passer toutes les réformes. On assiste à une abstention massive très majoritaire et ceux qui votent sont de plus en plus majoritairement des fascistes, notamment en europe de l’est.
   _ L’odyssée des alternatives. Demander quelles sont les alternatives à la situation et remonter aux sources.
   _ conseil de lecture G Moriel Richesse faite par les migrants, histoire de l’empire colonial français (mars 2017)
   _ Migrations: tant qu’il y a besoin de main d’œuvre rien n’est dit, voir encouragement et campagne pour la tolérance, dès qu’il y a la crise c’est la faute aux migrants. ex: Allemagne accueil réfugiés syriens qui sont bien éduqués et formés car elle a une démographie déclinante et un besoin de main d’œuvre qualifiée, pas par solidarité. 
   _ Association SURVIE. sur les problèmes causés par la françafrique.
   _ ne pas confondre parmi les migrants les réfugiés qui sont en réalité déja relocalisés et ont le droit de travailler et les demandeurs d’asile qui sont sans-papier et n’ont pas le droit de travailler.