Author Archives: Stephane

Compte-rendu de l’AP du #346mars (9 février 2017)

Points abordés :

  • Les actions imminentes :
    Vendredi : exposé sur le genre à l’Atelier du Possible ; AG de l’AML ; manifestation de soutien à Théo.
    Samedi : le projet carrefour (action et chanson) ;
  • Les actions en cours :
    Le REACC (pour l’internationalisation des luttes) ;
    l’action RAP anti-pub ;
    les compteurs Linky ;
    les communs (la Villeneuve et la semaine de la transition) et le projet de « cartographie du territoire » ;
    Mc Do ;
    collectif pour la gratuité des services publics ;

Agenda

  • Vendredi 10 février avait lieu :
    • Exposé sur le genre par Alexis à 14h à l’atelier du possible 6 bis rue Hector Berlioz
    • AG extraordinaire pour l’hébergement hivernal Assemblée des mal logés 6 rue Jay (entrée rue Billerey en face de l’école)
    • Rassemblement contre les violences policières 18h (Théo) place Notre-Dame
  • Samedi avait lieu l’action Auchan : chant et tracts
  • Lundi 13 février 18h30 : ouverture de la semaine de mobilisation contre la poubelle nucléaire à Bure : enterrement festif des déchets nucléaires, batucada … RV 18h30 place Félix Poulat
  • Mardi 14 février :
    • 12h30 à 14h Logement abordable, un enjeu : salle du Groupe 21 rue Christophe Turk
    • commission informatique sur le logiciel Tor au campus, RV arrêt de tram Grenoble universités à 17h20 (pour aller salle 014, difficile à trouver)
  • Vendredi 24 février 19h30 :
    • 17h30 : AG assemblée des mal-logés
    • Maison du tourisme Débat pour la gratuité des services publics

Compte-rendu

  1. Le REACC association pour l’internationalisation des luttes : action actuelle // Mc Do : triches => exiger un salaire minimum (commencé aux E U : 15$/h) : essayer de mobiliser des employés de Mc Do (Paris, Toulouse, Lille => Grenoble)
  2. RAP résistance à l’agression publicitaire : dans 10 villes, actions légales (recouvrement des panneaux, etc.) => obtenir le droit à la « réception » de la publicité (on éteint la télé, mais dans la rue ?). Or, dérives (on éteint les vitrines de mégasins, mais pas les encarts pub. Le CSA, débordé, ne peut plus contrôler et délègue à l’autocontrôle des agences ?!?! . Le temps qu’une plainte éventuelle soit déposée, 3 semaines, cela devient inutile puisque la pub en question est restée les 3 semaines requise par les publicistes : Créer un groupe à Grenoble ? idée de faire des actions de recouvrement, des détournements de pubs (Christine), de prévenir les passants que le trajet de leur regard devant certains panneaux est filmé (neuro-marketing) … Dossier à verser à la commission « communs » : espace public grignoté par privé.
  3. Compteurs linky : Collectif Grenoble Anti-Linky : grenoble-anti-linky@riseup.net

Ce vendredi 3 février 2017, le collectif Grenoble Anti-Linky et des habitants de la cuvette grenobloise ont interrompu le conseil de la Communauté d’agglomération (la Métro) pour rendre aux élus le compteur Linky d’un usager de Pont-de-Claix. Son président avait dit qu’il serait possible de la refuser

  1. Les communs (la Villeneuve et la semaine de la transition) et le projet de « cartographie du territoire »
    1. Du 7 au 12 mars (18h à 22h) 30 place des Géants : Semaine de la Transition à la Villeneuve avec Tristan Rechid (Comité des Sages de Saillans), Agnès Deboulet et Sylvain Adam, Iulia Namoianu (réseau national Appuii), Alain Manac’h (Villeneuve Debout), des membres de l’Atelier Populaire d’Urbanisme, des représentants de la coordination nationale Pas Sans Nous (sous réserve) et de Nuit Debout Grenoble ….
    2. Du 9 au 12 mars : Biennale de Grenoble (ville et Métro). Apparemment il est prévu que ND y participe, et il serait bienvenu que David vienne nous en dire plus …

En attendant, l’idée est que l’on prépare pour la semaine à Villeneuve, et qu’on respecte notre engagement // ville-métro en reproduisant éventuellement l’une des interventions dans le second contexte.

    1. L’idée de cartographie des lieux et ressources communs dans le territoire intéresse beaucoup. Certains ont commencé à prendre des photos.

Là encore, besoin d’en savoir plus : ville ou agglo ? quel périmètre ? des endroits particuliers (parcs, ceux dont on aimerait qu’ils deviennent communs ? commerçants qui annexent ou s’arrangent pour faire fuir les jeunes -sensibles aux aigus- en envoyant des ultra-sons, etc. ? de quel point de vue particulier ?

  1. Assemblée des mal-logés (6 rue Jay – entrée rue Billerey en face de l’école JJaurès)
    1. : lundi 6 a eu lieu un rassemblement devant la préfecture => mairie : 50 personnes, le Dauphiné Libéré (journaliste et photographe) : visibles. Petit article Gre News le 9 a eu lieu une AG extraordinaire pour l’hébergement hivernal ven 10 17h30. Prochine AG le vendredi 24 17h30 : les rejoindre pour la suite des actions (N° urgence DAL 06 41 30 55 18 si vous n’arrivez pas à entrer).
    2. Opération Réquisition Go (en cours) met la pression sur la préfecture et le conseil départemental. Une déambulation est prévue à la fin du mois.
    3. Réunion fin du mois sur l’énergie
  2. Pour la gratuité des transports publics : un débat a eu lieu le mardi 7 : exemple d’Aubagne, 1ère ville en France (TEC => lieu d’échange), de Dunkerque qui la met en œuvre en 2018. Tallinn (Estonie) :
    1. démonstration que c’est finançable (financé par des subventions : plus de gens concernés, plus de subventions ; entreprises peuvent subventionner // leurs ouvriers & employés) +
    2. plus de problème d’insécurité puisque c’est gratuit +
    3. gain pour la santé publique (30% gaz à effet de serre)
    4. Prise de conscience politique : « De même qu’il n’y a pas de société marchande sans culture du marché, il ne peut advenir de société de la gratuité, sans culture de la gratuité », Paul Ariès (politologue et objecteur de croissance).

24-02 19h30 Maison du Tourisme : Un autre débat sera organisé par le collectif « Pour une gratuité des transports publics ».

On peut aller sur le site.

A noter : offre de soutien pour actions non violentes d’un collectif de 80 personnes env.

Contre toutes les expulsions…

Aujourd’hui en Isère, plus de 4000 personnes sont à la rue. Pourtant, selon l’INSEE il y aurait, en 2014, 10 000 logements, immeubles de bureau et ex bâtiments industriels vacants dans l’agglomération grenobloise.

Malgré la trêve d’hiver, des menaces d’expulsions parviennent auprès des personnes hébergées. Dans les squats, l’électricité a été coupée et les personnes qui dorment à la rue, sous tente ou sous des ponts, subissent un harcèlement policier quotidien et inacceptable.

Depuis le « plan grand froid » lancé le 13 Janvier, 3 gymnases avaient été ouverts sur l’agglomération. Les personnes hébergées étaient informées au jour le jour de leur maintien dans des conditions ultra précaires : lits de camp alignés dans une salle mal chauffée, rationnement en nourriture et repas unique par jour, obligation de quitter le gymnase durant la journée pour les hommes seuls, éloignement des écoles pour les enfants scolarisés.

Les gymnases ont fermé entre le 30 Janvier et le 3 Février. Tout le monde n’a pas été relogé. Les familles se sont vu proposer des nuits d’hôtel à l’autre bout de l’agglomération sans solution de transport, ni précisions sur la durée. Les hommes seuls se sont retrouvés à la rue alors qu’ils n’avaient pas été prévenus le matin à leur départ.

Tout au long de la semaine, des mobilisations de soutien ont eu lieu en sortie des gymnases et devant la préfecture pour dénoncer cette gestion au thermomètre du droit à dormir sous un toit. Aujourd’hui lundi 6 février toutes les personnes qui ont été hébergées en hôtel sont menacées d’être mises à la rue ou le sont déjà.

Nous dénonçons les politiques des institutions aux logiques racistes, qui donnent lieu à des traitements indignes et inhumains.

Appel à une assemblée exceptionnelle vendredi 10 fevrier

Nous avons commencé à agir :

  • Une campagne « Réquisition GO ! » a été lancée, pour identifier les bâtiments vides dans l’agglomération.

  • Nous réclamons de la part de toutes les mairies de la Métro un moratoire gelant toutes les expulsions sur leur territoire.

Mais c’est insuffisant ! Le rapport de force ne peut se construire qu’avec vous toutes et tous. Que nous soyons à la rue, mal logé-e, menacé-e d’expulsion, avec ou sans papier, ou une personne concernée par cette lutte :

Restons déterminé-e-s pour défendre le droit au logement digne et adapté comme un droit inconditionnel !

L’assemblée des locataires, mal logé-e-s et sans logement, qui se réunit chaque vendredi, appelle à

Une assemblée exceptionnelle

vendredi 10 Février à 17h30 au 6 Rue Jay

(entrée rue Billerey, face à l’école)

Ne nous contentons pas de dénoncer : Agissons !

Nous avons besoin des idées de vous toutes et tous mais surtout de vos forces pour mettre en œuvre des actions à la hauteur de la situation.

Contact : assembleelogement@riseup.net


 

Ni à Notre-Dame-des-Landes ni à Bure !

En résistance contre CIGEO (*1), projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure, nos ami-e-s de l’est de la France ont tenus l’ANDRA (*2) en échec tout au long de l’année 2016. Blocage des forages préliminaires, occupation, puis réoccupation du Bois LeJuc… En août, illes ont remporté une victoire juridique historique en faisant condamner l’ANDRA pour défrichement illégal. Deux semaines plus tard, le long mur en béton censé sécuriser le chantier est tombé. La forêt libérée a alors vu fleurir barricades et cabanes perchées dans les arbres.

Cependant une nouvelle expulsion et une reprise des travaux est possible partir de février. L’ANDRA doit défricher certaines parcelles avant la période de nidification à la mi-mars.

Une grande manifestation aura lieu le 18 février à Bure. Ici comme là-bas, la richesse des composantes de lutte et la diversité des pratiques font la force du mouvement contre CIGEO, AGO et leur monde rempli de projets nuisibles et dangereux.

En cas d’expulsion, nous appelons à converger sur Bure et multiplier les actions de soutien. Quoiqu’il arrive, restons attenti-ves aux appels de nos ami-es en lutte, sur leur site www.vmc.camp !

Résistance et affouages ! ANDRA dégage !

La Coordination des opposants au projet de Notre Dame des Landes (associations, collectifs, syndicats et mouvements politiques) : ACCV – ACIPA – ADECA – AEI – AGISSONS POUR L’AVENIR – A L’EST DE L’ERDRE – ANDE – ATTAC – BIEN VIVRE A VIGNEUX – BREIZHISTANCE – BRETAGNE VIVANTE – CANVA – CAORRE – CAP 21 – CEDPA – CELA – COLLECTIF ANTI MAREES NOIRES – COLLECTIF COURT CIRCUIT- CONFEDERATION PAYSANNE – DECROISSANCE 44 – DU RELIEF A LA MONTAGNE – DLR – ECOLOGIE SOLIDARITE – EELV – ENESEMBLE 44 – FASE – FAUCHEURS VOLONTAIRES – FEA 44 – FNAUT – GAB 44 – GAUCHE ANTICAPITALISTE 44 – GAUCHE UNITAIRE – GENERATION ECOLOGIE 44 – GND – GREENPEACE – LES ALTERNATIFS 44 – LES AMI.E.S DE LA CONF – LES AMIS DE LA TERRE 44 – LES DESOBEISSANTS – LPO 44 – MALICE – MEI – MOC – MODEM 44 – NATUR ACTION – NATURE AVENIR – NATURE ET PROGRES – NOUVELLE DONNE – NPA – OBSLAB – PARDEM – PG – PLACE AU PEUPLE – REZE A GAUCHE TOUTE – SOLIDARITES ECOLOGIE – SDN LOIRE ET VILAINE – SDN PAYS NANTAIS – SOS LOIRE VIVANTE – SEVRE PROPRE 2015 – UNION SYNDICALE SOLIDAIRES 44 – VIVRE A SUCE – VIVRE A TREILLIERES – VERTOU ECOLOGIE SOLIDARITE

ainsi que les NATURALISTES EN LUTTE et HABITANT-E-S de la ZAD

 

1 CIGEO : Centre Industriel de stockage GEOlogique

2 ANDRA : Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs

Compte rendu de l’Assemblée Populaire du #315 mars (5 janvier 2017)

Compte-rendu de l’AP de Nuit Debout Grenoble du 5 janvier 2017

Infos diverses :

 

  • « Parlons-en » organise une réunion sur le thème du « Droit à l’alimentation ; accès à la nourriture » le jeudi 12 janvier de 10 à 12h.
    Le Parlons-en est un espace de débat rassemblant les personnes concernées par les questions de la grande précarité.
    Se situe à la Maison Des Habitants du centre-ville au 2 rue du Vieux Temple. Accès par le tram B.
    Adresse mail : lieu.grenoble@gmail.com
    Site internet : https://lieugrenoble.wordpress.com/
  • Ouverture de deux gymnases dans le bassin grenoblois pour loger les personnes dans la rue.
    Un est à Eybens dont la mairie est le Rassemblement comme à Grenoble. C’est la préfecture qui a fait ouvrir ces gymnases, seulement elle est en désaccord avec la maire d’Eybens qui du coup doit se charger de l’organisation et des responsabilités dans ce gymnase.
    A surveiller.
    Et voir où est l’autre gymnase ouvert. (Suggestion à Saint-Martin d’Hères peut-être).
  • Jeudi 12, de 12 à 14h sur NewsFM, reportage sur le thème de « Violence policière et Françafrique ». (Une heure sur chacun)
  • Toujours le jeudi 12, se tiendra une conférence à la bourse du travail de Grenoble de Serge Halimi, directeur du Monde Diplomatique de 11h45 à 14h45.
    Le thème : « Faire sauter le verrou médiatique ».
    Ci-joint, un lien sur un artiche de Serge Halimi :
    http://www.monde-diplomatique.fr/2015/10/HALIMI/53932

 

  • La gazette de Noël fait pendant les vacances et publiés sur le facebook a été placardé en affiche A3, surtout sur le campus.
    Le reste des affiches à été distribué à l’AP pour plus de diffusions encore.

 

  • Proposition d’une action au Carrefour Meylan sur le thème de la grande distribution, suite à la fausse-couche d’une employée de Auchan récemment et au suicide d’un employé de ce même Carrefour.
    Une action sur le trottoir serait envisagé, seulement il faut voir à éviter de se retrouver en procès. Pour cela, Marion verra avec un contact employé à Carrefour, Patrice, qui était à Nuit Debout.
    Une chanson sera chanté devant sur une reprise de Dalida, « Moi je veux mourir sur scène », qui deviendra « Moi je veux mourir derrière ma caisse, ma caisse enregistreuse ».
    Voici le lien de la chanson originale :
    https://www.youtube.com/watch?v=qxIQVeppGQY
  • Nuit Debout Montpellier a abandonné le nom de Nuit Debout pour devenir « Assemblée Populaire de Lutte ».
    Suggestion de faire de même à Grenoble avec « Nuit Debout Assemblée Populaire de Lutte ».

Écopla

Suite à l’accord de négociation obtenu le 10 janvier à Paris, les salariés d’Écopla ont annulés l’occupation de l’usine prévue le 14 janvier. Le gouvernement aurait exigé cette contrepartie en échange de cette négociation.

Dans les rangs militants ça brasse et des rumeurs de toutes sortes se font entendre, notamment sur la trahison des salariés eux-mêmes.
Nuit Debout Grenoble décide de soutenir Écopla, quoi qu’il arrive, et d’envoyer un message de soutien au collectif Écopla. Voire même de proposer pour certains membres de Nuit Debout de travailler pour eux dans la SCOP.

Dans tous les cas, l’affaire est à suivre de très près.

Les AP Thématiques :

Il faut faire marcher les AP thématiques qui avaient l’avantage de pouvoir ramener du monde.

Pour cela il est prévu d’en organiser deux par mois afin de laisser le temps de bien les organiser tout en faisant autre chose lors des semaines sans AP thématiques comme le JT. L’idée étant d’avoir quelque chose chaque semaine tel que le JT, une AP thématique ou autre qui fasse de l’activité.

proposition de co-organiser ces AP thématiques avec des partis, syndicats, associations…

Pour l’instant voici le programme prévu qu’il faudra confirmer :

Février : 2 AP thématiques par des contacts de Christine.

Mars : La biennale sur les Communs.
République et Démocratie

Avril : Le social-libéralisme  avant le 1er tour des élections.

Les deux AP, « République et Démocratie », ainsi que « Le social-libéralisme » ont pour but de se faire avant le thème des élections justement.

Pour conclure, une commission est prévue dimanche au Café de France sur le JT, journal et l’action du Carrefour Meylan.

Compte rendu AP du 15/12 .

CR AP ND  15/12/2016
Point sur la mobilisation par rapport à la Syrie
Résumé du rassemblement de mardi soir avec les étudiants, débat sur la signature de ND par rapport à la manif de vendredi 16.
Pierre de ND Marseille se présente et nous parle de la commission handicap.
Point sur l’évacuation du camp de Valmy où se trouvaient des participants du DAL, de nuit debout des voisins….
Aucune présence de la mairie
brutalité de la police nationale
CCAS a proposé des solutions de relogement jusqu’au 31/01 au cas par cas mais difficultés
Les migrants vont passer au sein de la « commission demandeur d’asile », ils vont devoir remplir 3 conditions en 3 mois :
-parler français
-travailler
-que les enfants soient scolarisés
affaires broyées, nettoyage par mairie, importance de la présence des militants et citoyenne dans ce genre de situation.
Point Ecopla :
Salle pleine entre 300 et 500 personnes. Sur place, des personnalités comme Frédéric Lordon, François Ruffin. Témoignage d’anciens salariés de LIP et d’Unilever. L’AG a décidé de reprendre l’usine illégalement, faire sauter le cadenas… le 14/01/2017 à 14h. Organisation du covoiturage.
Des listes sont établies concernant le date du 14 au cas où les forces de l’ordre agissent pour enlever les machines, pour agir rapidement… Attention à ce que le cas d’écopla ne soit pas instrumentalisé. On essaie de s’organiser au niveau de nuit debout pour le 14/01/17. Attention même date, même heure manif de soutien pour les migrants organisée par le CJP. L’objectif à partir du 14/01 est d’occuper l’entreprise 1 mois. Relancer la commission poésie pour faire des chansons autour des luttes (écopla).
Commissions des communs
Question de la participation à la biennale des villes
3 propositions sont faîtes à l’assemblée populaire :  
  • Organiser un événement non officiel, contre-évènement.       
  • Totalement inclus dans l’organisation officielle       
  • Faire des « trucs à la sauvage » tout au long.
Très longues discussions. Au terme des débats, mention 2 adoptée avec amendement :
Totalement inclus dans l’organisation officielle mais sous conditions.
Assemblée des mal logés
le vendredi à 17h30, 6 rue jay.  Amener lampe torche.  
Point sur l’université
Non paiement des vacataires et refus des primes aux fonctionnaires mais pas aux directeurs.

Assemblée Populaire du 287 Mars (anciennement 12/12/2016).

  • La commission communs fera 3 propositions soumise au vote le jeudi 15 Déc. Important d’être présent(e) .
  • Retour sur l’action de samedi 3 Décembre avec l « Assemblée des mals logé ».
  • Sondage pollution sur FB Nuit debout Grenoble .

    Importance de s ‘intérésser au sujet de société et relayer la parole .

  • L’Association SOLEXINE risque de fermer ses portes pour cause de retrait de subvention .

    http://www.alpesolidaires.org/agenda/solexine-fete-ses-20-ans-les-10-et-11-decembre-grenoble

  • Café débat sur le sexisme ordinaire . A l’Affut 5 rue très cloitre .
  • Retour sur la réunion du Club Alpin médiapart du 6 Décembre sur la presse .
  • http://www.acrimed.org/
  • http://rezo.net/