Monthly Archives: novembre 2016

Commission Communs du #266 mars (21 novembre)

Commission Communs
#266 mars (anciennement 21 novembre)


Prises de parole

  • Lors de l’Assemblée Populaire thématique sur les communs du 6 octobre, il avait été voté de donner suite à cette commission Communs, en vue d’organiser une deuxième AP sur cette même thématique et d’initier un travail d’écriture.
  • Cette première AP avait servi d’introduction à ce vaste sujet des communs, il s’agissait de poser quelques bases et de voir ce qui pouvait ressortir de l’Assemblée pour avancer dans le travail de la commission.
  • Il faut certes, un travail d’écriture, mais également un travail de réflexion, en amont. Cette phase de réflexion permettra d’aboutir sur la production d’un texte.
  • Une idée serait que l’on s’échange des ressources sur la question des communs et que chacun.e produise des petits résumés des textes/articles/exemples divers qu’il.elle a trouvé. Ceci constituera une base pour le débat et nous fera réfléchir à certains aspects essentiels de ce sujet.
  • On pourrait également chacun.e produire quelques lignes à la fin de ces réunions de commission pour alimenter cette réflexion.
  • La commission devra faire des retours à l’Assemblée, d’une part pour faire voter/décider des orientations ou choix de la commission, et d’autre part pour partager le travail de la commission avec le plus grand nombre et avec ceux.celles qui ne peuvent pas forcément assister aux réunions.
  • La seconde AP thématique pourra être un point d’étape dans le travail d’écriture, pour voir ce que pense l’Assemblée du travail de la commission, pour y apporter d’éventuels corrections, réorienter la réflexion si besoin.
  • Il est important de conserver le lien entre les commissions et l’Assemblée, afin de permettre à ceux.celles qui le veulent de rejoindre la commission.
  • Comme nous l’avions dit dès la première rencontre de la commission, cette démarche s’inscrit dans le long terme.
  • Ce qui était ressorti jusque-là de cette commission, c’était l’investissement collectif et le respect mutuel qui avaient permis d’organiser un événement sur les communs qui avait bien fonctionné. C’était également l’exercice d’une pratique, d’un fonctionnement horizontal et donc démocratique, qui sont l’essence même de cette thématique des communs. C’est aussi en ça que cet sujet est si particulier.
  • Le fait de proposer aux gens de partager des textes ou autres sur les communs avec la commission permettrait d’ouvrir la question à ceux.celles qui ne peuvent pas être présent.e.s aux commissions/Assemblées Populaires.
  • Chacun.e peut également apporter sa contribution au travail d’écriture.
  • Certain.e.s pensent qu’il est important que l’on se fixe des objectifs clairs vers lesquels tendre pour savoir dans quelle direction on va, éviter les récupérations et autres.
  • D’autres estiment que les communs sont le fruit du processus. La vision des communs que nous défendrons empêchera logiquement ces dérives, qui entreront en opposition avec le principe même des communs tels que nous l’entendons.
  • Questionnement sur le but du texte que la commission souhaite rédiger. Quelle forme ? Pour quel but ? Pour le faire signer ? Si oui, par qui ? etc.
  • Il est proposé de se voir les lundis soirs à la Bobine, jusqu’à la mi-décembre, pour entamer le processus de réflexion et d’écriture. Soit lundi 28 novembre, lundi 5 décembre et lundi 12 décembre.
  • La vocation de Nuit Debout est d’informer, de donner à réfléchir, d’amener à des prises de conscience.
  • C’est aussi d’aller plus loin que ça, de proposer des choses et d’agir.
  • Les objectifs et les enjeux au fond, nous les avons déjà, ils ont été énoncés tout au long du mouvement, à différentes occasions. Il suffit de les reprendre et de travailler à partir de ça.
  • Cette question des communs à Nuit Debout Grenoble peut être un moteur.
  • Il faudrait élargir le concept de « fraternité », qui renvoie à des « frères humains », pour englober tout le monde du vivant : le monde minéral, animal, végétal et humain. On ne penserait plus alors qu’en termes de « frères humains » mais plutôt de « frères de terre », ce qui permettrait d’intégrer cette dimension essentielle au cœur même de la réflexion.
  • Grenoble possède une histoire particulière en ce qui concerne la gestion de l’eau et de l’énergie. Reconnue Compagnon de la Libération, Grenoble a toujours joui d’un statut particulier qui lui a permis de garder le contrôle de ces ressources. Mais il ne s’agit pas pour d’autant d’un commun aujourd’hui.
  • Il est proposé pour la prochaine rencontre que chacun.e fasse quelques recherches, trouve des exemples concrets ou des textes théoriques sur la question des communs pour pouvoir entamer le débat lundi prochain.

 


Rendez-vous lundi 28 novembre, à 18h à la Bobine !

 

 

Compte rendu de l’Assemblée Populaire du #255 mars (anciennement 10 novembre)

AP du #255 mars (10 novembre)

Du 14 au 18 novembre aura lieu la semaine de la solidarité internationale à Eybens, Gières, Poisat et Venon.

La lettre à Manuel Valls est fin prête pour être affichée et distribuée. D’autres suivront.

Les 1ers États Généraux des migrations se tiendront à la MC2 le 3 décembre.

Il est proposé de refaire une réunion de la commission sur les communs pour discuter du futur de cette commission.

Du 11 au 13 novembre, à Bure, « barricades agricoles contre la poubelle nucléaire ». POur en savoir plus : ici

Un militant inculpé suite au blocage de Radiall au printemps dernier. Une caisse de solidarité se monte pour le soutenir.

Du 14 au 20 novembre se tiendra le festival du film ethnographique, « Déplacer le regard ».

Nuit Debout Lyon prévoit une soirée sur le syndicalisme le 19 novembre. Pour en savoir plus : ici. Et pour voir le tract avec tout le programme : ici.

Suite à un tractage à un péage datant de 2010, un militant est toujours poursuivi en justice. Il s’agit d’un acharnement judiciaire que la CGT avait déjà décrit dans cet article.

Discussion sur les lieux possibles pour accueillir des AP thématiques et d’éventuels sujets pour ces AP thématiques.

 

Compte rendu de l’Assemblée Populaire du #248 mars (anciennement 3 novembre)

AP du #248 mars

11 personnes
19h – 21h40


 

TOUR DE PAROLE, ÉVÉNEMENTS A VENIR

12h30 (date à préciser) Assemblée générale au 6 rue Hector Berlioz
Le cercle ZAKI, qui comporte 4 groupes (Gremonte audiovisuel
: production audio visuel ;  Atelier du possible : compagnie de théâtre ; Prenez place et compagnie : Urbanisme et culture ; Du cercle : groupe de réflexion sur la culture, totalement ouvert sur l’éthique, l’existence et la production culturelle et artistique) se forme en association pour éditer un journal, « LA TUILE », et faire des appels à manifestation.
Contact Alexis : 06 32 59 21 77 – alexisbarca@orange.fr  – http://www.atelierdupossiblegrenoble.fr/historique.php
(voir le dernier encadré pour ceux et celles qui n’ont pas le temps de tout lire)

VENDREDI 4 NOVEMBRE RASSEMBLEMENT UNITAIRE CONTRE LE FN – RENDEZ-VOUS 16H arrêt tram bibliothèque universitaire campus pour se rendre à 18H devant la mairie de Saint Martin d’Hères. Des résidences universitaires ont été affectées de manière temporaire à l’hébergement de migrants en provenance de Calais, dans les conditions que l’on sait. Thibaut Monnier, secrétaire général du Front National Isère, lance un appel pour un « rassemblement anti-migrants » vendredi 4 novembre à 18 heures 30, devant la mairie de Saint-Martin-d’Hères. Nicolas Bay, secrétaire général du Front National sera présent.À Grenoble comme ailleurs, nous ne laisserons pas la rue au Front National et à ses gros bras pour qu’ils puissent répandre leurs discours xénophobes et réactionnaires dans un contexte politique et médiatique qui leur est de plus en plus favorable.Pour cette raison, nous appelons à une contre-manifestation massive, unitaire et populaire.

VENDREDI 4 NOVEMBRE 18H30 ANTIGONE DEPUIS GRENOBLE DÉFENDRE LA ZAD DE NOTRE DAME DES LANDES soirée d’information, de solidarité et pour voir ensemble comment s’organiser pour la suite – 18h30 : apéro, table de presse – 20H: Lectures d’entretiens réalisés sur la zad – 20H30 : Projection – 21H:  Actualités de la zad et discussions

DIMANCHE 6 NOVEMBRE 20H30 A LA TABLE RONDE  (7 place saint André) Contre Courant Grenoble et Think Liberal  sciences po Grenoble vous invite à un  Café Débat sur LE RÔLE DE L’ÉTAT – État tout puissant ? État providence ? État minimal

LUNDI 7 NOVEMBRE  17H30-23H Rassemblement Contre Les Fermetures Des Bibliothèques devant le Conseil Municipal  : venez faire du bruit ! (casseroles, instruments, banderoles…)

MARDI 8 NOVEMBRE ANTIGONE 19H30-23H Le retour des braises s’intitulera  » Comment allumer un feu de société » ! La soirée « Soufflons sur les braises » du 13 septembre (bilan et perspectives du mouvement contre la Loi Travail), a été l’occasion de nous retrouver nombreux-ses pour échanger sur le passé et l’avenir de nos luttes.

MERCREDI 9 NOVEMBRE 17H30 Manifestation Soutien Aux Migrants Place Verdun. Quelques représentants de ND se sont rendus à la réunion de préparation de la manifestation et ont participé à l’élaboration du texte d’appel, validé ce soir en AP. Proposition de nous porter cosignataire du texte (cf mail reçu, proposition faite par les différentes assos : Soumis au vote : 11 votes positifs.

MARDI 15 NOVEMBRE AU SAMEDI 3 DÉCEMBRE FESTIVAL MIGRANTS SCÈNE « D’ICI ET D’AILLEURS: ENSEMBLE » ORGANISÉ PAR LA CIMADE – GRENOBLE – SAINT MARTIN D’HERES – SEYSSINS- www.migrantscene.org – FB migrantscene

VENDREDI 25 NOVEMBRE RENCONTRE DÉBAT 18H30 AU BARATHYM PATIO ARLEQUIN – Migrants pourquoi partent t-ils ? pour quel accueil ou non-accueil ? A L’APPEL DE : ND GRENOBLE, LA CISEM ET DU CAFÉ BARATHYM- Les tracts et affiches sont prêtes une partie à été distribué aux membres présents ce soir en vue de procéder au collage et tractage à partir du 14 novembre, il est encore temps de se mobiliser a cet effet.  

SAMEDI 3 DÉCEMBRE De 9H A 19H30 A LA MC2  1ers ÉTATS GÉNÉRAUX DES MIGRANTS MC2 Grenoble les migrations parlons-en ! avec différents partenaires – PROGRAMME ET ENTRÉE LIBRE INSCRIPTION SOUHAITÉE : www.enventbrite.fr – Des camarades nd  ont participé aux ateliers du séminaire de formation et de réflexion qui c’est tenu le 2 novembre. dans le cadre de l’atelier scolarisation formation des bénévoles et culture, une camarade de poésie debout à soumis que la poésie et la littérature sont des vecteurs pertinent pour convaincre, aller contre les idées reçues, d’émouvoir – de mouvoir. Nous pouvons encore soumettre d’autres propositions dans le cadre de cette journée…

DÉBUT DÉCEMBRE (date à préciser) SOUPE POPULAIRE QUARTIER DE LA CAPUCHE ORGANISÉE PAR L’ASSEMBLÉE DES MAL LOGES ET QUI AURA LIEU TOUT LES MOIS DANS UN QUARTIER DIFFÉRENT !!!

 


 

TOURS DE PAROLE …..

AGENDA DES RENDEZ-VOUS HEBDOMADAIRES NUITS DEBOUT GRENOBLE – LES JEUDI AP DÉCISIONNELLE  19H BAR LE CAPRI PLACE ST BRUNO – COMMISSIONS DE TRAVAIL : réunions informelles les commissions s’organisent entres elles – AP THÉMATIQUE : les dates doivent être proposées par les commissions elles-mêmes en fonction des différents jours et lieux d’accueil ( la Bobine, le 38…)

AP THÉMATIQUE CALENDRIER A DÉFINIR : Appel à toutes les commissions de travail en cours, manifestez-vous pour faire part de vos avancées et de votre volonté de faire une AP thématique, afin de pouvoir envisager un calendrier des dates à venir…

  • Un-e membre de ND va rencontrer la Bobine dans le but de proposer une date d’AP thématique sur le thème « Comment mener les luttes sur le terrain avec la population » en présence d’ami-e-s Chilien qui travaillent sur ce sujet.
  • La Commission sur les Communs à la volonté d’organiser une 2ème AP thématique, elle prévoit de se rencontrer prochainement pour en discuter et se mettre d’accord sur les objectifs de la commission.
  • La Commission Communication envisage de se réunir prochainement (en fonction de nos agendas respectifs) afin de procéder à la passation de la gestion du site ND Grenoble suite aux changements des administrateurs-rices et éditeurs-rices . Par la même ND à besoin d’envisager également la passation de la caisse commune et de la gestion des comptes.

AUTRES COMMISSIONS EN COURS :  République et Démocratie (déconstruire les discours politique actuels qui détournent le langage) – Referendum- Community Organising (Le community organizing suscite un réel engouement en France depuis quelques années chez tous ceux qui s’intéressent aux quartiers populaires.http://www.laviedesidees.fr/Mobiliser-les-quartiers-populaires.html- …………………………………………………………….

Réflexion 1:  Un membre de ND soumet à la commission immigration qu’elle pourrait jouer un rôle fondateur d’implication du public sur la question des migrants, Les avis diffèrent à ce sujet : Réponses de la commission  « Nous jouons déjà un rôle d’élargissement au public sur le terrain, par le biais des associations existantes, la commission n’a pas à se substituer aux associations aguerries elle est d’ailleurs vouée à disparaître dans le temps, cependant ND à un rôle de soutien à apporter incontestablement. De plus fortement engagé sur le terrain dans le contexte actuel je n’ai pas d’avantage de temps pour m’investir en vu d’une AP thématique mais je vous laisse libre d’y travailler ».

 » La commission immigration a pour fonction d’apporter son soutien sur le terrain aux côtés des différentes associations existantes et ainsi enrichir son travail, la commission est bien perçu sur le terrain et crée du liens, en qualité de commission on pourrait prévoir de se réunir une fois en vu de proposer une AP thématique ».

Autre membres :  » les problématiques sont- elles, qu’il apparaît primordiale d’en prendre connaissance auprès des personnes compétentes ».

« Je ne comprend pas vos positions ND à tout à fait son rôle à jouer pour élargir le processus ».

Réflexion 2 : Est-ce qu’il faut se remettre en piste sur la communication ? Pourquoi sommes-nous aussi peu nombreux actuellement ? Est-ce que ND ne serait pas une porte au militantisme ? « C’est l’hiver, il y a un repli minimal mais ND ne s’éteint pas, nous entretenons la flamme. Il nous faut continuer d’apporter notre soutien aux luttes dans le contexte actuel, continuer les travaux des commissions cours pour prévoir le calendrier des AP thématiques et prévoir des actions communications quand nous organisons des évènements concrets »  –  » Nd a une fonction poil à gratter par le biais des JT , par la lettre à Manuel Valls par exemple ….. » Il n’apparait pas nécessaire qu’actuellement ND fasse de la communication pour faire de la communication ». Cependant, nous gardons à l’esprit que nous pourrions envisager dans le futur une journée libre ND ou/et relancer Grestock (qui nécessite beaucoup de forces vives et délicat à organiser en saison froide), Il nous faut prendre en compte ce que nous pouvons organiser en fonction de nos forces du moment, nous sommes actuellement fortement sensibilisé-e-s sur les questions relatives aux migrants aux sans-mal logés- fermeture des bibliothèques- manifestations anti fn- Contre manif face à la propagande policières …….

Réflexion 3 :  ANTIGONE 8 NOVEMBRE En prévision de la soirée, ND précise ne pas souhaiter rentrer dans une logique d’organisation, n’étant pas une organisation. Cependant il apparait important de trouver un axe concret, trouver du bon sens dans l’action en capitalisant les relations, d’autant plus que le contexte actuel voit monter les extrêmes.  

RETOUR SUR LA JOURNÉE DU 2 NOVEMBRE GRENOBLE LES MIGRANTS PARLONS-EN ! Organisé par migrants en Isère – Séminaire de formation et de réflexion. Présentation générale du contexte pour les demandeurs d’asile, les réfugiés et les demandeurs de titre de séjour. Présentation des nouvelles lois sur l’asile et l’immigration. Des camarades nd et de l’assemblée des mal logés ont participé aux ateliers : Droits d’Asile et de Séjour – Travail et Emploi – Santé : plusieurs partenaires ont mis à jour la mal traitance et les discriminations dans les services de santé, les difficultés à trouver des structures de soin, les problèmes d’interprétariat dû aux langues étrangères – Hébergement et Logement – Scolarisation Formation et Culture : l’idée est de mettre en relation les personnes qui souhaitent aider bénévolement dans le cadre du soutien à l’alphabétisation et les professionnels à la formation comme le CUEF (centre universitaire d’études françaises). Il est ressorti que la Région Rhône Alpes et la ville de Grenoble soient un pilote expérimentale pour aller plus loin.