Compte rendu de l’Assemblée Populaire du #138 mars (anciennement 15 juillet)

Compte rendu du vendredi 15 juillet,
nouvellement #138 mars

 
 
L’AP s’est ouverte sur les remerciements de Maitre Ripert à Nuit Debout pour le soutien durant sa radiation. Aujourd’hui il n’est pas radié, mais interdit d’exercer durant 3 ans dont un an avec sursis.
 
 
  • Retours de la journée :
 
Une journée placée sous le signe de l’organisation de dimanche :
 
Grestock :
Une commission s’est réunie tout l’après-midi pour l’organisation de cet évènement.
Au programme :

– Lecture de  poèmes en musique
– Ukulélé, accordéon, violon… et un instrument imprononçable qui ne m’a jamais été épelé.
– Exposition de photos (merci photo debout)
– Faux JT
– Karaoké
– Danse 
A faire :
– Nous serons tous en tenue psychédélique, si quelqu’un veut lui même arriver habillé en hippie et danser, mettre l’ambiance et autre, cela sera fortement apprécier.
– Envoyer des poèmes à Sylvie (dont le mail à tourné)
– Amener des images 
– Faire un point final demain, samedi 16 juillet (nouvellement #139 mars) à 17 h au Parc Paul Mistral 
 
Olympiade populaires :
Du collage d’affiches jusqu’à aujourd’hui encore.
Au programme :
– Un club de boxe viendra faire un show
– Initiation au Parkour
– Un film sur 36
– Un stand de la CNT
– Un historien viendra parler de 36 à midi. Proposition d’en profiter pour faire un bilan sur ces 4 mois de mobilisation.
A faire :
– Amener des gens à partir de 10 h
– Venir samedi 16 juillet (nouvellement #139 mars) à 14 h au parc Paul Mistral pour finaliser l’organisation des Olympiades
–  Amener pneus et autres matériaux pour faire des barricades pour le 49.3 mètre barricades
– Les Olympiades cherchent des volontaires pour la team Médic (soin des bobos). Un urgentiste sera sur place, mais ce serait bien qu’il y ait des gens pour l’aider.
 
 
  • Parole libre
Une intox circule comme quoi Nuit Debout Paris se serait arrêtée pour l’été… c’est faux !!
 
Pensée pour les victimes de l’attentat, sans pour autant stigmatiser une partie de la population.
De toute évidence, l’état d’urgence est plus efficace pour réprimer les manifs que pour protéger les populations, ce qui à débouché sur un long débat. Aussi bien sur « à qui profite le crime ? », que sur le complotisme.
Chacun avait ses arguments, sur le fait que l’histoire est pavée de complots, qu’il est facile de se laisser entraîner par son imagination, sur le fait qu’avec la technologie d’aujourd’hui il devenait raisonnable de tout remettre en question, sur le fait que c’était toujours les mêmes populations que l’on stigmatisait, bien que tout le monde n’était pas d’accord sur ces populations.
Je me permettrais de ne pas en rajouter sur ce débat, car il a été clos de façon brutale et urgente à cause de sa violence, sa longueur et le fait qu’il remuait cet attentat dans nos esprits. De fait tout le monde n’a pas pu dire ce qu’il avait à dire. Il sera sans doute utile de faire une AP thématique sur ce sujet extrêmement sensible...
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *