Compte rendu de l’Assemblée Populaire du #133 mars (anciennement 11 juillet)

Assemblée Populaire du #133 mars
(anciennement 11 juillet)

  • Action en cours à la Mairie :
    La mairie ferme 3 bibliothèques et un centre culturel, fait des emprunts toxiques, etc. Coupe budgétaire (politique d’austérité?) de la mairie.
    En réponse, des gens de différents syndicats se sont retrouvés devant la mairie ce soir et sont rentrés pendant le conseil municipal.
    Occupation du Hall puis de la salle. Présence policière mais tranquille, uniquement pour surveiller. On a pu discuter avec eux : on soutient le service publique.
    Ils sont encore à la Mairie durant l’AP, plus de détails dans le prochain compte rendu (ou venez directement à l’AP 🙂 ).

 

  • Plateforme de revendication (projet en cours de discussion) :
    Problème de *1* admin

 

  • Point sur les Olympiades Révolutionnaires (dimanche 17 juillet) :
    La journée est prévue. Affiches prêtes. Demande de gens demain soir pour le collage. Rendez-vous demain à XXhXX.
    * Le matin
     – grand atelier collectif (anti-rep/auto-défense collective/fabrication de lance-pierre et de cibles). 
     – du parkour
    * Le midi 
     – plus de cantine (trop difficile à organiser), donc repas en mode « auberge espagnole »/pique-nique partagé.
    * L’aprem
     – grands jeux en non-compétition
     – conférence/panneaux (Frank Minsk) sur les Olympiades de 1936
    * Le soir 
     – repas partagé
     – projection d’un film sur les Olympiades de 1936.
    Il manque du son (sono) et un camion.
    Par exemple épreuve « barricades » => il faut des palettes/etc.
    Après la soirée des Olympiades, appel à danse/poésie/musique/etc.

 

  • Restructuration de la com’ com’ :

    Faire des BD/trac/fly humoristiques sur les Nuits Debouts (sur la loi travail par exemple). À destination des enfants notamment.
    Faire un recensement des sites alternatifs
    Réfléchir sur les termes utilisés. Ex: « Manifestation festive » -> « Manifestation libre »/ »Déambulation festive »

 

  • Ecopla :
    Samedi : une trentaine de personne se sont rendu samedi à l’usine Ecopla en soutien aux camarades en lutte contre la fermeture de leur usine.
    Le tribunal administratif a refusé leur projet de SCOP (à 20~25 personnes, aucun cadre) au profit d’une usine Italienne.
    Leurs outils sont depuis en « sursis ». D’un jour à l’autre leur outil de production pourra être saisi.
    Leur projet consiste à se réapproprier leurs moyens de production.
    Découverte de l’entreprise et du concept de SCOP.
    Quel était leur vision de ND avant de nous rencontrer ? Mauvaise, transmises par les médias dominants : « casseurs », « marginaux ».
    Il y a une grosse intox de ce qu’est Nuit Debout.
    Leur vision a totalement évolué par rapport à nous. 
    D’où l’importance de faire notre communication.

    Se tenir près à aller les soutenir rapidement. Les bus Transisère changent d’horaire chaque jours et chaque semaines.

     

  • Grestock :
    Slogan d’approche? en cours.
    Concept sur l’ouverture à la culture.
    Relai sur Lyon/Grenoble, notamment aux Olympiades par exemple.

    Ca se structure petit à petit. Il y a beaucoup d’idées, il n’y a plus qu’à les mettre en œuvre.

     

  • Proposition de diminution du nombre d’AP :
    Après les Olympiades, passer à 3/4 AP par semaine.
    1. Ca laisserait plus de temps pour prévoir vraiment des choses.
    2. Que les gens qui ne viennent pas souvent sachent que c’est vraiment pour s’organiser.
    3. Le nombre de personnes en été diminue.
    Réponses :
        – Est-ce qu’on ne risque pas alors de tomber dans un cadre plus rigide ?
        – Importance de maintenir une présence physique : montrer que Nuit Debout ne s’essouffle pas (et faire en sorte que l’AP ne désemplisse pas).

        – Prévoir des organisations à la semaine (films, etc.) pour que les gens puissent choisir quand venir.

     

  • Parole libre :
    * Un photographe de « Photographe Debout » (de Paris) nous explique qu’ils font des expos libres à Paris. C’est facilement généralisable et c’est festif.
    * Info calendrier : demain midi (mardi 12 juillet) rendez-vous à la poste de chavant en soutien aux camarades qui sont en procédure de licenciement du fait de leur engagement syndical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *