Monthly Archives: juin 2016

CR de la commission démocratie, organisation horizontale du mardi 14 juin.

CR de la commission du mardi 14 juin.

Hier nous avons développé plus avant les deux types d’AP, décisionnelle et thématique, et évoqué la possibilité d’en consacrer une troisième aux actions.

_ AP Décisionnelle:
Cette AP serait plus destinée aux « habitués ». C’est là qu’auraient lieu les votes et où seront abordés les problèmes techniques, logistiques, matériels, stratégiques etc. L’objectif est de se débarrasser des questions qui occupent trop de place dans les AP et qui sont un véritable repoussoir pour les personnes qui passent quand les AP ont lieu dans un espace fréquenté.

Jour: de préférence le lundi, autres jours à définir.
Lieu: à la MC2.

OJ proposé:
_Choix des lieux des AP si c’est nécessaire.
_Retour des commissions
_Évocation des problèmes techniques, logistiques, matériels, stratégiques etc et recherche immédiate des solutions. Votes si nécessaire.
_Proposition d’actions, d’AP thématiques, d’évènements etc. Chaque proposition doit être suivie d’une commission tenue par la personne qui l’a proposée.
_Parole libre
_Commissions
_Retour des commissions et validation des propositions d’actions, d’AP thématiques, d’évènements et autres si un groupe de plusieurs personnes se sont engagées à tenir le projet jusqu’au bout. Il doit y avoir un délai d’au moins une semaine entre l’AP et la date où ce qui a été proposé aura lieu afin d’éviter que la communication de ND n’annonce quelque chose qui ne pourra au final pas avoir lieu, ou bien dans de mauvaises conditions.

_AP Thématique:
Cette AP serait plus tournée vers l’extérieur. Son objectif est de politiser, de faire de l’éducation populaire, de débattre, de permettre à tout le monde de participer, même les personne ne connaissant pas du tout Nuit Debout.
_Les choix de la date, du lieu (en phase avec le thème et ouvert vers les citoyens) de l’OJ de l’AP et son organisation sont laissées aux organisateurs.
_Il faut au moins un support au débat: un ou des intervenants, une projection de film ou de documentaire.
_L’animation du débat doit être prévue.
_ Les organisateurs doivent travailler en liaison avec la commission communication afin que celle-ci puisse avoir le temps de préparer le matériel (panneaux, affiches etc) et puisse communiquer le plus tôt possible sur la date le lieu etc
_ Une temps de parole libre doit toujours être prévu en début d’AP.

Un troisième type d’AP possible a été évoqué, qui serait exclusivement consacré aux actions, évènements et animations.

Nous avons également passé en revue le rôle de l’animateur dans les AP. Il ne reste plus à traiter que la modération et le processus des votes.

La question des référents qui semblaient devenus indispensables depuis que nous n’avons plus de lieu fixe pourrait éventuellement être réglée en mettant à la disposition de chaque commission un pad qui servirait de lieu virtuel.

La question du nombre d’AP chaque semaine a été évoquée.

Alors que les AP sont de moins en moins fréquentées et avec l’approche des vacances, la question de rendre les AP plus attractives a été évoquée. Plusieurs pistes ont été proposées: organiser des évènements plus joviaux ou festifs, rendre les AP plus attractives avec de la musique et en mangeant sur place etc.

Vendredi nous essaierons de tout finir afin de pouvoir présenter lundi le résultat de nos travaux, expliquer et faire voter chaque points séparément. Si des points posent problème à l’assemblée, il serait bien que ceux-ci soient traités directement en AP ce jour là afin d’aboutir directement à un mode de fonctionnement et une organisation pérenne dès la semaine prochaine. Peut-être faudra t-il proposer de consacrer l’AP de lundi à la finalisation du travail sur l’organisation vu que cela risque de prendre beaucoup de temps.

A  Vendredi.

CR du 107 mars (anciennement 15 juin, mais jamais rien ne sera plus comme avant)

Lieu : parc de la Caserne de Bonne, entre le bassin et le Mélies,

Présence : environ 40 personnes


Rappel des signes

On commence par une petite révision des signes à employer pendant la discussion : ‘approbation’, ‘désapprobation’, ‘hors-sujet’, ‘enchaîne’, etc…

Le faux JT

La commission média nous propose un petit spectacle : le faux journal télévisé.
  • les titres
  • l’expert en vérité politique
  • la pub

Réaction : 

Les médias véhiculent des mensonges ou évitent de parler des manifestations.

Présentation nouvelle procédure pour le compte-rendu

Le compte-rendu des AP est transmit aux gestionnaires du site via un framapad (document texte en ligne). L’adresse du framapad est transmise en main propre au moment de l’AP à la personne qui prend les notes et prépare le CR. Un memo expliquant comment utiliser le framapad et quelques consignes simples pour la rédaction du CR sera également diffusé.

Retour des commissions d’hier

Commission orga

A parlé aussi des actions. Proposent de participer à l’action anti TAFTA menée par ATTAC et d’y associer la dénonciation du projet de loi travail.

Convergence des luttes

Tous les lundi à 18h, des camarades de NuitDebout et des syndicalistes se réunissent pour préparer des actions. L’appel #OnBloqueTout a été lancé par des syndicalistes de tout le pays. Voir l’appel http://onbloquetout.org/ pour comprendre le type d’action qui peuvent être envisagés.
La prochaine mobilisation nationale : jeudi 23 juin. 
À Grenoble : vendredi 17 juin à 14h place Félix Poulat : Cheval de Troie (dénonciation du TAFTA) http://local.attac.org/attac38/spip/ et http://local.attac.org/attac38/spip/spip.php?article1879

Prises de parole

Les prises de parole sont majoritairement consacrée au retour d’action concernant la manifestation à Paris de mardi 14 juin.

Intervention d’un.e camarade

Il est important de continuer à sensibiliser les gens au sujet de notre lutte. Il faudrait venir avant l’AP (vers 17h30) pour informer les gens en tractant autour du lieu de l’assemblée populaire. On pourrait décorer à la craie pour se réapproprier l’espace public. (voir en fin de CR le RV pour jeudi 16 juin)

Intervention d’un.e camarade

On pourrait aussi faire des pochoirs. Mais attention risque de répression.

Intervention d’un.e camarade de retour de la manif à Paris

Menace d’interdire les manifestations par Valls et (encore plus grave) par Hollande. C’est très grave. Les bris de vitrine d’un hôpital publique sont probablement un coup monté pour dévaloriser le mouvement.

Intervention d’un.e camarade de retour de la manif à Paris

Manifestants très nombreux. Le million annoncé est possible. Super bonne ambiance. De nombreux syndicalistes. 4000 à 5000 personnes plus offensives devant. Les dockers étaient présents aussi. Sympa de voir autant de gens mobilisés. 

Intervention d’un.e camarade de retour de la manif à Paris

Au sujet de l’épisode de l’hôpital : le cortège de tête a été coincé devant par les flics durant de longues minutes. Ce qui a provoqués les affrontements les plus durs c’est qu’un camarade a été blessé au cou par une grenade. Il est actuellement dans le coma. J’ai vu des flics en pleurs à ce moment là. Les manifestants ont été indignés par cette blessure et ont été obligés de repousser les flics qui gazaient alors que les médics portaient secours au blessé. Plus tard place des Invalides, de grosses provocations policières, et des tabassages gratuits. 
Grosse solidarité active des manifestants. Des camarades ont été repêchés lors de tentatives d’interpellation. 

Intervention d’un.e camarade de retour de la manif à Paris

Participer à la manifestation dans le cortège du black bloc est uen expérience qui doit être vécue de l’intérieur. Cela permet de comprendre où se situe la violence instrumentalisée par les médias. On ressent une force saine. La vraie violence c’est de se faire taper dessus. C’est quand le lendemain, les médias minimisent la mobilisation et essaie d’étouffer la révolte en faisant peur au gens. La camarade est émue (et nous aussi [note du rédacteur]). C’est un mouvement populaire et il faut ressentir ce qu’elle explique.

Intervention d’un.e camarade

J’ai participé à de nombreuses manifestations autrefois. J’en ai marre de la violence. Il faudrait répondre à la violence politique par la non violence comme les noirs américains dans le mouvement pour les droits civiques dans les années 60. Agir avec l’amour car nous sommes des êtres humains.

Réponse directe

J’espère qu’on pourra un jour mettre fin à la violence mais le blocage, la force est aujourd’hui nécessaire. Tout peut être qualifié de violence : les cris, la protestation, la révolte. Même parler aux flics pour leur reprocher leurs actions.

Intervention d’un.e camarade

Je suis membre du black block. La violence c’est celle de l’État. S’il n’y avait pas de policiers on aurait déjà fait comme les islandais. Envahir le parlement et tout changer. Il ne faut pas se laisser empêcher de défendre nos droits. On ne doit pas se laisser tuer en criant je vous aime !

Intervention d’un.e camarade

La violence c’est l’État qui l’exerce. C’est la loi « travaille ! ». Le matraquage gratuit sur les porteurs de banderoles qui déplaisent. Un État fasciste ne peut pas être renversé par des actions non-violentes. 

Intervention d’un.e camarade

Il faut lire « l’arme à l’œuil » [(Pierre Douillard-Lefevre : L’arme à l’œil. Violences d’État et militarisation de la police.
écrit par un manifestant blessé par la police. Nous glissons vers un état totalitaire où ne nous reste que la violence pour protester. Il faut réagir réellement.

Intervention d’un.e camarade

Manifestant à Paris pendant 20 ans. À l’age de 9 ans, j’ai assisté aux obsèques de personnes massacrées par la police au métro Charonnes https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_la_station_de_m%C3%A9tro_Charonne. Il faut se battre mais il faut faire attention. On n’a pas besoin de plus de héros ou de martyrs. Pensons au Vercors. Ne prenons pas de risques inutiles mais en sachant pourquoi. 
Gandhi n’a pas dit de tendre l’autre joue ni dénoncé la violence en réaction à une autre violence.

Intervention d’un.e camarade de retour de la manif à Paris

L’existence de NuitDebout est presque plus importante que les manifestations traditionnelles. L’expérience des manifs est en train de nous transformer. Ce qu’ils n’ont pas vécu, d’autres personnes risquent de ne pas le comprendre. Nous risquons à l’avenir d’être moins tolérants envers ceux qui ignorent tout ça. Il y a une ignorance de cette violence des matraques de la police. Ils tapent parce qu’on est là. Pas à cause de ce qu’on fait. Il y a un gros travail à faire pour augmenter le nombre de gens qui nous rejoignent.

Réponse directe

C’est pas vrai que NuitDebout est plus importante que la lutte sociale. Les travailleurs de Chicago se sont battus pour obtenir la journée de 8h (à l’origine de la fête des travailleurs le 1er mai) https://rebellyon.info/Les-Martyrs-de-Chicago-aux-origines-du. Les avancées du CNR n’auraient pas eu lieu sans la lutte armée des résistants https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_du_Conseil_national_de_la_R%C3%A9sistance
Nous, le Peuple, notre force c’est le nombre. 
On est dans la merde car dans 15 jours c’est les congés payés. Comment faire pour arrêter la loi travail ?

Réponse directe

Il y a une complémentarité entre Nuit Debout et les syndicats et les manifestations. Intérêt de Nuit Debout : c’est ouvert, libre d’accès. Possibilité de réfléchir, de discuter, de faire bouger nos lignes intérieures. Apprendre, s’éduquer, se mobiliser.

Réponse directe

Ne pas oublier la réalité historique. Le mouvement est de plus en plus fort, malgré l’euro de foot, malgré sa durée. 
D’après le témoignage d’un proche, la violence était plus grande en 68, les pavés, les véhicules de police brûlés. Pourtant aujourd’hui la violence policière est plus grande. Ils frappent sur des personnes sans défense.
L’interdiction de manifester est une dérive très dangereuse. Il faut s’attendre à tout. L’intervention de Cazeneuve instrumentalisant l’enfant orphelin des policiers assassinés mardi est abjecte.

Intervention d’un.e camarade

Le mouvement actuel c’est plus que le rejet de la loi travail. Il faut s’émanciper du travail. Je comprends la rage mais « paix et amour ! ».

Intervention d’un.e camarade

Écouter l’émission de France Culture passée aujourd’hui à 13h. Ruffin réalisateur de Merci Patron et Cyril Dion, réalisateur de Demain étaient invités. Ils ont exprimés des points de vue différents sur le mouvement en cours. 

Intervention d’un.e camarade

Il faudrait agir pour sensibiliser plus de gens contre les violences policières. Faire des tracts, recueillir des témoignages.

Intervention d’un.e camarade de retour de Paris

On s’est fait défoncés par les flics. Il y a eu 1500 grenades lacrymo et 200 grenades de désencerclement tirées. Soit une tout les 2 m. en moyenne !

Appel à mobilisation

Il y a une mobilisation en cours contre le Conseil Départemental de l’Isère qui arrête les aides sociales pour les gens démunis de ressources. Il y a un recours juridique devant le défenseur des droits contre l’avenant du 26/2/2016. Nous souhaitons amener aussi M. Barbier au TA. Rdv devant le conseil départemental jeudi 23 juin à 13h30. L’assemblée départementale siégera publiquement. Voir pétition en ligne et l’APARDAP à la maison des associations.

Intervention d’un.e camarade

Le musée de la Viscose risque de fermer alors que c’est un lieu de mémoire ouvrière. C’est une usine qui a compté dans l’histoire de Grenoble.

Porteur de parole

Le combat actuel contre la loi travail servira à tous. Les policiers devraient comprendre que c’est utile même pour eux.

Intervention d’un.e camarade

Les médias mentent et manipulent. Ils font un parallèle entre Daech et les syndicats. Ils montrent des copains dans leurs reportages en les présentant de manière diffamatoire comme des casseurs.
Le glissement de certains ministère comme celui des affaires sociales vers le ministère de l’Intérieur risque de mettre en place un fichage complet de la population.

Diverses informations ont aussi été données

  • Rappel : il y a un collectif pour la gratuité des transports à Grenoble. 
  • Proposition de faire des groupes de travail en plus des commissions pour plus de suivi et d’efficacité

Prochains actions

Jeudi 16 juin : 
  • RV pour tracter avant l’AP à 17h30. 
  • 18h : Assemblée populaire jardin de la Caserne de Bonne (entre le bassin et le Mélies).
jeudi 23 juin : la prochaine mobilisation nationale contre la loi "Travaille !"
 
vendredi 17 juin à 14h place Félix Poulat : Cheval de Troie (dénonciation du TAFTA) (http://local.attac.org/attac38/spip/ et http://local.attac.org/attac38/spip/spip.php?article1879)
jeudi 23 juin : la prochaine mobilisation nationale contre la loi "Travaille !"
En juillet : projet d'olympiades populaires et révolutionnaires [détaillé ici : http://nuitdeboutgrenoble.fr/index.php/olympiades-populaires-revolutionnaires/

Compte rendu de l’AP du 106 mars (anciennement 14/06/2014)

  • Lieu : parc de la Caserne de Bonne, GRENOBLE

  • Présence : une quarantaine de personnes

Ordre du jour

 

I. Retour sur le travail des commissions de hier (rappel)

 

II. Temps de parole libre

 

III. Travail en commissions puis retour de celles-ci


 

I. Retour sur le travail des commissions de hier (rappel)

  • Commission organisation de l’Assemblée Populaire

Travail en vue d’organiser des débats prenant place à l’Assemblée Populaire

Idées de thématiques :

1) Débats sur la consommation pour cette semaine

La Caserne de Bonne étant un lieu de consommation, il serait très intéressant d’organiser des débats sur cette thématique (sous formes diverses : conf, jeu type « questions pour un consommateur »,etc.. À réfléchir en commission) 

2) Conférence gesticulée sur le droit du travail pour la semaine prochaine

Il existe une conférence gesticulée sur le droit du travail et il serait intéressant d’organiser une conférence de ce type et d’enchaîner ensuite sur une Assemblée Populaire sur cette thématique.

(ajout du preneur de notes ; pour voir ce qu’est une conférence gesticulée, voir celle sur le travail de Franck Lepage et Gaël Tanguy : https://www.youtube.com/watch?v=cqIcOaKAX4k ).

3) Actions en lien avec la semaine du Street Art Festival

En ce moment à Grenoble à lieu un festival de Street Art (plus d’infos ici : http://www.streetartfest.org/?lang=fr) et on pourrait imaginer faire des choses en lien avec cet événement culturel (poésie, danse, art, etc).

 

  • Commission Communication – Site Internet

Pour le moment le site de Nuit Debout Grenoble n’est géré que par deux personnes, et la charge de travail nécessaire pour publier les comptes rendus d’AP régulièrement commence à être un problème.

Hier elles ont donc lancé un appel à volontaires pour les aider, elles doivent arriver à 18H30 pour organiser une commission afin de discuter de la reprise du flambeau par une équipe plus nombreuse.

 

  • De la nécessité d’un local fixe

Il serait intéressant pour Nuit Debout d’avoir un local fixe pour deux raisons :

Stocker facilement du matériel (sono, affiches, banderoles) qui pour le moment est dispatché à droite et à gauche.

Avoir un lieu de travail, afin d’organiser des ateliers (par exemple de fabrications de banderoles ou d’art ou autres). Peut être la Bifurk 2 fois par semaine ?

Avez-vous des idées de lieux ? N’hésitez pas à contacter Nuit Debout Grenoble si c’est le cas.

 


II. Temps de parole libre

  • Action Casseroles Debouts, Vendredi 17 juin, 19H30

Le 17 juin il y a un appel national à l’organisation de concerts participatifs de casseroles, afin de faire entendre les revendications de Nuit Debout.

On pourrait participer, c’est assez simple à organiser.

L’idée est de venir au point de rendez-vous, devant la mairie de sa ville, équipé d’une ou plusieurs casseroles et de quoi taper dessus.

Pendant 3 minutes, à 20H pétante, l’ensemble des groupes commencera à improviser un concert festif pendant 3 minutes.

Plus d’information ici : http://paris.demosphere.eu/rv/48586

 

  • Point infos – Les nouvelles de Paris

Pas mal de camarades devaient monter à Paris par bus, où en est la mobilisation ?

Les chiffres : 75 000 à 80 000 selon la préfecture

1 000 000 000 selon la CGT…

Il y a de la bagarre en cours et un canon à eau a été utilisé par les forces de l’ordre.

 

  • Action de sensibilisation au traité TAFTA, opération « Cheval de Troie », vendredi 17 juin, de 14H à 19H, place Félix Poulat

Afin de sensibiliser sur le traité TAFTA (infos ici : https://www.laquadrature.net/fr/TAFTA ) ATTAC organise une action « Cheval de Troie » de 14H à 19H sur la place Félix Poulat.

Au programme, un lieu pour discuter de ce traité et de ses conséquences.

 

  • Site intéressant : ici-grenoble.org

Le locuteur trouve ce site très intéressant, http://www.ici-grenoble.org/ , et invite l’assemblée à le consulter et en parler autour de soi.

Il est important de parler de ces médias différents et de les faire connaître.

Par ailleurs il semblerait qu’indimedia soit pour le moment arrêté, ce qui est dommage.

 

  • Alerte sur le système carcéral – Situation de Kamel Bouabdallah

Un collectif a contacté Nuit debout pour lancer une alerte sur la situation de Kamel Bouabdallah.

Pour plus d’informations sur sa situation, c’est ici : https://kamelibre.noblogs.org/

Le collectif organise mercredi 15 juin à partir de 18H00, cap Berriat, 5 rue George Jacquet, une soirée de soutien et d‘autoformation sur le système carcéral

le collectif demande également du soutien devant le tribunal de Grenoble pour les jours de son procès (20,21,22 juin) comme cela a été fait pour Mr Ripert, pour les détails voir leur site.

 

  • Organisation d’une Olympiade populaire

Afin de commémorer la révolution sociale espagnole de 36, un camarade a proposé de réorganiser des olympiades populaires comme cela avait été fait à l’époque.

L’idée est de transformer les épreuves des olympiades classiques en choses plus amusantes.

Par exemple le saut des haies est remplacé par le saut de barricades, les sports de combat par de l’autodéfense en manif, etc.

Un pad (document partagé en ligne) a été créé pour réunir les idées de chacun chacune. Ce pad accessible depuis la page du site Nuit Debout Grenoble dédiée à cet événement : http://nuitdeboutgrenoble.fr/index.php/olympiades-populaires-revolutionnaires/

 


III. Travail en commissions puis retour de celles-ci

 

  • Commission action

objectif : En ce moment Nuit Debout organise peu d’actions, il faut réfléchir à de nouvelles choses.

Idées d’actions:

1) Vendredi 17 juin – organiser des actions complémentaires à celle d’ATTAC

On peut mettre en place des actions complémentaires du travail d’ATTAC.

a) Organiser avec un premier groupe une votation citoyenne sur la loi travail sur la place Félix Poulat (il faut récupérer le matériel qui est mis à disposition pour organiser cela)

b) Former un deuxième groupe rigolo, déguisé en Spartacus et ses comparses

2) Mercredi 15 juin – décoration de la place où l’on est

On amène des craies pour écrire des messages sur les bancs, indiquer le chemin vers l’AP, etc. Se réapproprier le lieu avec des messages rigolos et des slogans marrants.

3) Mercredi 15 juin – réflexion sur des cibles où l’on pourrait se faire entendre

On doit trouver un festival, un concert, un endroit où il y a beaucoup de monde et y organiser un événement pour perturber un peu et nous faire entendre.

D’un point de vue général, il faut que l’on rencontre et discute avec plus de monde.

Et pour cela il faut commencer par choisir des événements où intervenir, ce qui devrait être commencé de discuter demain en AP.

4) Soutien aux cheminots

On peut amorcer une réflexion sur comment apporter un soutien aux cheminots en lutte.

 

  • Commission communication

objectif : organiser la relève pour la mise à jour du site internet (notamment des compte rendu d’AP)

La commission reconstruit une équipe et s’organise afin de rendre le travail plus aisé et moins pénible pour tous.

Un framapad a notamment mis en place afin de permettre aux preneurs de notes de transmettre leur compte rendu d’AP.

Celui-ci sera ensuite relu par une équipe de relecteur avant d’être posté sur le site de Nuit Debout Grenoble et Facebook.

Un document sera transmis au preneur de notes avec les instructions permettant d’utiliser ce Framapad facilement.

Le travail est en cours, l’équipe s’organise

 

  • Commission organisation de l’AP

objectif : organisation des AP de cette semaine, mettre en place des AP thématiques

L’AP de jeudi sera un débat mouvant sur la consommation, il faudrait essayer de ramener un maximum de monde.

A confirmer, un « faux JT » humoristique sera présenté à l’AP de mercredi (aujourd’hui).

 

  • Commission organisation horizontale

objectif : comment organiser Nuit Debout autrement

La commission travaille et avance

Elle n’est pas encore prête, mais pense pouvoir faire un retour bientôt (peut être la semaine prochaine).

 

 

Compte rendu Assemblée Populaire du #105 mars -13 juin-

Compte Rendu Assemblée Populaire du lundi # 105 mars -13 juin-

-Lieu des AP :

Création d’une commission pour décider du lieu des AP ? Besoins de personnes motivées et prévoir à l’avance (+/- 2 semaines à l’avance). Hier, la décision a été prise par 10 personnes, ce qui a été critiqué (question de la légitimité), mais d’un côté il fallait bien prendre une décision…

Lieu pas assez précis ! Des personnes ont eu du mal à nous trouver à la caserne de Bonne.

Le lieu a changé de la MC2 pour attirer plus de monde mais ça n’a pas marché. Caserne de Bonne n’est pas un lieu populaire, peu de monde (mais peut être intéressant puisque « temple de la consommation ». Aller dans un quartier où il y a des habitations. Attirer les passants.

Les AP fixes sont bien pour les personnes peu au courant.

Prévoir un planning avec les dispos des gens ? Avoir une personne à contacter par action/commission… ?

En cas de pluie et pas d’abri : pas d’AP mais actions dans des supermarchés… ?

Discussion autour d’un local : stocker matériel, pouvoir bien travailler. Refaire venir les gens à la MC2 ? Demander à la Bifurk de prêter un local ?

Fonctionnement/ organisation des AP

Une commission existe : la com « démocratie et organisation horizontale ». Elle a fait un gros travail qui est publié sur le site, le présentera quand ce sera fini. Elle se réunie tous les mardis et vendredis.

(Pendant l’AP) Proposition d’un autre système :

  • Faire moins d’AP pour permettre aux gens de se préparer, s’organiser, et d’avoir plus de monde.
  • Prévoir des thèmes à l’AP et s’y tenir (pour avoir des discussions approfondies et éviter de s’éparpiller sur diverses idées qui n’aboutissent jamais).

Intervention : on cherche à rassembler des gens et ensuite on recherche des thèmes à débattre, mais on devrait proposer des thèmes d’abord ce qui attirera des gens ensuite.

  • Commencer par les commissions (car c’est là que les choses avancent vraiment) puis finir sur une AP pour voter et avoir de la matière à discuter.

Prévoir des pancartes pour être visibles des passants et attirer du monde.

Projection film/ débat :

Peut permettre de ramener des gens. Permet de donner une structure, un thème au débat. Besoin d’un lieu visible où il est possible de mettre l’ « écran ».

Olympiades populaires

Olympiade de 1936. Contre olympiades (exemple : « lancer de pavé au lieu de lancer de javelot »)

Plus d’infos sur le site : http://nuitdeboutgrenoble.fr/index.php/olympiades-populaires-revolutionnaires/

Organisation d’une journée d’animations par des artistes ?

Trouver des artistes (de tout type : danse, graffeur, jongleurs, etc…) pour attirer du monde. Groupe de danse motivé (Elie ?). Rentrer en contact avec le Street Art Festival qui se déroule en ce moment à Grenoble ?

Banderole:

Proposition de faire une cagnotte en ligne pour acheter une banderole facilement transportable (rétractable, légère…) 300€ (ou 150€ sur Vistaprint ?). C’est cher, mais nécessaire pour être visible ? Des personnes qui ont les compétences (et le logiciel) peuvent faire une maquette. Utiliser les « armes qui appartiennent au monde dans lequel on vit », les armes de la communication.

Mais Il est possible de faire une banderole par nous-même. Pas besoin de suivre le système. Evocation de l’artiste « Plume » qui pourrait la faire « c’est mieux que de donner de l’argent au système ». (Discussion autour de la société de consommation, où on se situe ?)

/ ! \ Faire différence entre l’image et la structure de la banderole. (-> Dessin de Plume imprimé sur une banderole ?)

Besoin d’une banderole solide pour se protéger de la police, pratique pour le transport

Banderole en manif pour séparer Nuit Debout des autres groupes. Sous-représentation de Nuit Debout en manif ? : Les personnes défilent sous d’autres « bannières ».

Où sont les anciennes banderoles ?

Une banderole pour les manifs, une pour les AP ?

Qui pour s’occuper de la banderole ? (Thaïs ?)

Actions de sensibilisation ?

  • Pratique du « client mystère ». Reportage sur France 2 « comment arrondir ses fins de mois ». Encourage la délation. Se renseigner et sensibiliser.
  • Enregistrements téléphoniques : sous prétexte de vouloir améliorer le service, permet le flicage des employés.
  • Euro de football : chaussures fabriquées par des enfants…
  • Plateforme i-boycott.org (actuellement campagne contre H&M)

Pas de suivi dans les propositions!!!

Il y a pleins d’idées évoquées en AP mais aucune n’est suivie jusqu’au bout. (Un gestionnaire du site internet veut arrêter de publier les comptes rendus car ça prend du temps et les idées ne sont pas reprises).

  • Se limiter en actions mais aller jusqu’au bout (proposer un thème un jour et s’y tenir).

Besoin de renouvellement des personnes engagées :

  • L’équipe communication qui gère le site internet a besoin de personnes de confiance pour soutenir/ prendre la relève. Communication tenue par les mêmes personnes depuis 2 mois.

Discussion en com communication autour d’un moyen pour soulager le travail de l’équipe et permettre aux participants de modifier les comptes rendus d’AP : format framapad ?

Création d’une com numérique ?

  • Toujours les mêmes personnes qui se dévouent et donc se fatiguent. Roulement seulement lorsque la personne n’en peut plus et abandonne.
  • Il manque des animateurs.
  • Qui prend la sono ?

 

Demain (journée du 14 juin)

  • Départ bus pour Paris à 2h45, 2 bis rue des trembles à Grenoble (Solidaire). Les bus sont pleins.
  • RDV à la gare à 14h pour la manif : prendre des pancartes et banderoles + proposition de venir avec des casseroles (avant concert de casseroles vendredi devant la mairie)

Emmanuelle ramène la sono à la manif

Prestation du groupe de danse avant la manif et peut être après : besoin de gens pour tracter.

  • AP à la caserne de Bonne à 18h, / ! \ l’espace à l’abri près de H&M est privé, le directeur ne toléra pas notre présence les jours suivants à cet endroit (mais jardins sont publiques) Contacter la mairie si besoin.

Retour Commission « organisation » manif’ 13 juin et AP à venir

Retour Commission « organisation » manif’14 juin et Assemblée(s) populaire(s) » à venir

Manifestation de mardi 14 juin

Passer l’information pour que les gens ramènent des casseroles/sifflets pour faire du bruit durant la manifestation

Danse debout à 13h30, rendez-vous à la gare avec les tracts

Récupération de marqueurs + cartons pour que le plus de personnes possible aient des pancartes

Pour les prochaines manifestations

Créer une « team slogan » qui créerait de nouveau slogan et serait le moteur pour en lancer durant les manifestations (organisation pendant les commissions du 14)

Manifestation déguisée (?) → les licornes avaient eu du succès, à refaire

Les AP

L’AP du mardi 14 : animateurs : Coralie et Tom

Heure et lieu : 18h à la caserne de bonne, sous l’hôtel

Début : présentation de nuit debout, les signes

Vote de l’ordre du jour : retour de la journée, retour des commissions (formation site web) tout ça rapidement pour ensuite partir directement en commission

Plan pour les AP futures

Pour l’AP de jeudi 16 juin : Organisation d’un débat mouvant sur la consommation voire d’un « question pour une réduction » sur le même thème (Daniel)

Pour la semaine du 20 (jour à déterminer) : Organisation d’une conférence gesticulée sur la thématique du droit au travail (Coralie)

En cours d’organisation, la date est à déterminer : intervention/exposé sur ce qu’il s’est passé à Grenoble en 1936 (Stéphane)

CR commission orga horizontale #102mars (10 juin)

@@@@@@@
CR commission #102mars (10 juin)
OJ : Relecture tableau des rôles des différentes fonctions au sein de l’AP
– Zoom sur la partie « Animateur » : relecture des propositions. Simplification et précisions des termes
– Travail sur l’organisation des prises de parole
> Mise au propre du tableau en cours
Prochaine réunion de la commission le mardi #106mars (14 juin)
 

Communiqué de la Commission Communication de Nuit Debout Grenoble

Communiqué de la Commission Communication de Nuit Debout Grenoble

Le texte ci-dessous, appelant au boycott de l’Euro2016 de football, circule sur le web et indique comme source Nuit Debout Grenoble.
Si dans le cadre du mouvement social actuel contre la Loi Travail des propositions d’actions visant à perturber cette manifestation ont pu être évoquées en Assemblée Populaire, jamais ce texte n’y a été lu, discuté et a fortiori  approuvé. Ne nous positionnons pas ici sur le fond de ce texte (ce serait à l’AP de le faire) mais affirmons qu’il ne peut être évidemment pris comme un appel de Nuit Debout Grenoble. Nous signalons par ailleurs que jusqu’à présent sur le web, seules les informations publiées sur le site et sur la page Facebook peuvent être considérées comme émanant de l’Assemblée Populaire ou refléter son travail et ses positionnements.
Nous rappelons que la Commission Communication essaye, autant que faire se peut, de ne pas déborder de ce mandat : être le relais de la voix de l’Assemblée Populaire, des Commissions de Nuit Debout Grenoble, ainsi que de la diffusion d’informations quant aux réflexions / actions qu’elles mènent.

La Commission Communication de Nuit Debout Grenoble

*******

Le texte incriminé :

BLOQUONS L’EURO 2016
Appel à des journées d’action décentralisée.
La compétition européenne de football « Euro 2016 » débute le 10 Juin dans un climat social et politique explosif : depuis plusieurs mois l’État d’Urgence est de vigueur, suscitant un recul des libertés et un renforcement des pouvoirs policiers tandis que des centaines de milliers de personnes sont engagés dans un large mouvement social « contre la loi travail et son monde » qui prend la forme de manifestations, actions et blocages de l’économie. Le gouvernement est isolé : son unique porte de sortie est de retirer la loi travail, de suspendre l’État d’Urgence et de partir. Ils pensent que l’Euro 2016 sera une grande fête, comme s’il suffisait de donner du pain et des jeux pour maintenir l’ordre établi. Faisons de cet événement leur cauchemar en perturbant l’Euro 2016. Le match d’ouverture se déroulera à St Denis le vendredi 10 Juin : organisons des concerts de casseroles dans les rues et des manifestations sauvages pour exprimer notre colère. Bloquons les transports en commun en solidarité avec les grévistes de la SNCF et de la RATP.
Les matchs se dérouleront ensuite à Bordeaux, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Paris, Saint-Denis, Saint-Étienne et Toulouse entre le 10 juin et le 10 juillet 2016. Nous appelons ainsi à converger dans ces villes pour y mener des actions de blocage et des manifestations durant toute la durée de l’Euro 2016. Durant cet événement, au lieu d’aller aux matchs, organisons également des discussions contre les grands événements inutiles qui visent à transformer nos villes et nos espaces publics en un grand espace marchand. L’Euro 2016 est avant tout un grand
événement capitaliste et nationaliste organisée par une mafia corrompue au service des multinationales. En clair, boycottons et agissons en direction des sponsors qui pour certains sont impliqués dans l’évasion fiscale, la mal-bouffe, la répression contre des militants ou la déportation de migrants : Adidas, Tourtel, FDJ, Mc Donald’s, Coca-Cola, Carlsberg, Continental, Huyndai-Kia, Socar, Crédit Agricole, SNCF, Proman, Orange, Turkish Airlines, La Poste. Pour une meilleure visibilité, ces initiatives décentralisées pourraient être relayées par les très nombreuses NUIT DEBOUT. Nous appelons donc à que les assemblées populaires NUIT DEBOUT se positionne pour des actions de blocage de l’Euro 2016 en votant ce texte ou en apportant des modifications et propositions supplémentaires et que les différents outils de communication nationaux relayent cet appel pour être offensif.
Nous appelons également Global Debout à relayer cet appel en différentes langues dans l’objectif d’appeler à la mobilisation les autres pays européens.
SOYONS INCONTROLABLE !
SOURCE/ NUIT DEBOUT GRENOBLE

Compte-rendu AP du #103 mars (11 juin)

Compte-rendu AP du #103 mars (11 juin)

  • Rappel des signes pour communiquer pendant l’AP
  • Caisse de soutien Nuit Debout
  • Infos diverses :
  • Messages de Sylvie (commission agriculture urbaine) lus en AP
  • Rdv demain (dimanche) à 14 h pour aller entretenir les jardins, s’en occuper, car lundi matin une personne de la mairie viendra à la MC2 pour voir si le terrain cultivé est toujours entretenu.
  • Une demande a été formulée pour pouvoir récupérer toute la parcelle cultivée, pour que la mairie nous fasse don de cette parcelle. La condition est que cette parcelle doit être utilisée et nous devons montrer que nous sommes motivés pour ce projet.
  • Il y a un « champ de patates » entre le potager et feu l’emplacement des toilettes sèches. Il est possible que les agents de la mairie le détruisent en venant tondre lundi. Il faut faire en sorte que ça n’arrive pas.
  • Un autre rdv est prévu lundi matin, l’heure sera communiquée demain (dimanche).
  • Idée d’organiser un goûter partagé et de le faire chaque dimanche, lorsqu’on est à la MC2, avant l’AP.
  • Il existe des mouvements comme le nôtre ailleurs. Et il faut savoir que d’autres pays sont confrontés à la même situation que nous. En Italie et en Belgique par exemple, ils luttent contre des lois « travail ».
  • La ville de Grenoble prévoit de fermer 3 bibliothèques et 2 maisons des habitants. C’est une véritable politique de l’inculture et du chacun chez soi qui est en train d’être mise en place.
  • En 2008, l’État a prêté de l’argent aux banques en espérant récupérer des intérêts sur cet argent. Évidemment ça n’a pas été le cas. Et aujourd’hui on nous dit qu’il n’y a plus d’argent pour la culture et autres.
  • En 2014, des exonérations fiscales ont été accordées à de grandes entreprises qui s’estimaient trop taxées, et qui justifiaient ainsi le fait qu’elles ne créaient pas d’emplois. Ces exonérations fiscales se sont élevées à 40 milliards d’euros. Mais ces entreprises n’ont pas embauché pour autant. Il faut bien se dire qu’aujourd’hui nous sommes dans un État bourgeois, qui fait des lois pour les banques, pour l’argent. Aujourd’hui il n’y a plus d’argent qui rentre dans les caisses pour les retraites, la sécu, etc.
  • De plus, Gattaz avait dit un jour qu’il devait créer un million d’emplois, mais on ne sait pas où ils sont passés ces emplois.
  • Retour des actions de la journée

L’événement « Les 100 lieux des sans lieu » s’est déroulé aujourd’hui (samedi) au Jardin de ville. Le but était de recréer la « maison éclatée » dans laquelle vivent les gens à la rue, partagée entre les lieux pour dormir, se nourrir, se laver, etc. Le but était de créer un moment de partage et de sensibiliser les gens à la cause des sans domiciles. De nombreuses associations étaient présentes.

  • Retour des commissions
  • Commission Mass Media :
  • L’idée du faux JT a été discutée hier. Durée prévue : environ 5-10 minutes.
  • Idée de faire intervenir un faux expert, d’avoir des présentateurs bien habillés, un plateau, de faux partenaires, de faire une fausse pub, une météo du chômage et autres.
  • Le but serait de reprendre les termes des médias, d’expliquer à qui appartiennent réellement les médias, de lister les médias alternatifs et de faire peut-être des mini revues de presse en début d’AP.
  • Selon l’avancement du travail de la commission, un premier épisode de ce JT pourrait être présenté samedi prochain…[(Prise de parole hors retour de commissions) « Je suis intérimaire depuis 20 ans, je suis cariste à la base. J’ai voulu postuler à plusieurs emplois parce que je ne gagnais pas assez, et cela n’a pas été possible car on m’a dit que j’avais tant d’expérience dans tel domaine et que je ne pouvais donc pas postuler ailleurs. J’ai dû repasser des formations pour avoir le droit de postuler pour d’autres métiers, ».]
  • Rappel du procès de Me Ripert : cette fois, aucune possibilité d’accéder au palais de justice, les CRS se tenaient devant la porte, alors que la publicité du procès avait été demandée. Il y a eu toute la journée un relai devant le palais de justice pour montrer notre présence. Dans l’après-midi, il a été décidé que le seul le fond de l’affaire pourrait être discuté à présent, plus de discussion possible sur la forme. Cette journée s’est terminée vers 23 h 30. Le rendu est prévu pour le 23 juin, à 14 h. Il faut que nous soyons présents aussi ce jour-là.
  • Précision pour le procès de Me Ripert : pour avoir le droit de rentrer dans le palais de justice, il est possible de s’inscrire au Grief et d’annoncer individuellement sa présence à l’audience le 23 juin. Si nous somme suffisamment nombreux à le faire, ils devront prévoir une salle plus grande et nous auront accès à l’audience.
  • Parole libre :
  • Questionnement sur la semaine écoulée avec le fonctionnement testé pour les AP, à savoir, 3 jours à la MC2 et 4 jours dans un même lieu, hors MC2. Cette solution est-elle convenable ?
  • Proposition de faire plus (+) que 4 jours hors MC2 car cela permet de créer une vraie dynamique dans les lieux où on s’installe. Quelques jours c’est trop court, le premier soir on découvre le quartier, les gens nous découvrent aussi. Cette démarche est intéressante si elle se fait dans la longueur. Il serait bien de passer peut-être 1 ou 2 jours à la MC2, car c’est quand même là que Nuit Debout est né, cela nous fait un repère et nous permet aussi de nous retrouver sur ce lieu où tant de choses se sont passées. EN plus, il va falloir sauver le jardin maintenant, donc ce serait bien utile. Et les 5 ou 6 jours restants, on pourrait rester sur une même place, ailleurs.
  • Proposition de faire l’AP une semaine à Michallon, pour sensibiliser les gens sur les problèmes de la santé ? L’idéal serait d’être à la MC2 tous les dimanches et d’en profiter pour tenir les goûters partagés et s’occuper du jardin là-bas, et les autres jours ailleurs.
  • Proposition de faire l’AP dans une zone industrielle pour interpeler les travailleurs. Mais si on veut faire ça, il faut vraiment prévoir en amont car on n’a pas de visibilité dans des zones industrielles.
  • Il y a un rassemblement à Felix Poulat le 18 juin, à 15 h, organisé par l’association franco-kurde, pour sensibiliser les gens à la cause des kurdes en Turquie.
  • Proposition de faire l’AP sur les marches de Notre-Dame.
  • Demande pour lancer une cagnotte pour une grande banderole, qui serait rétractable et qu’on pourrait transporter à chaque AP pour être plus visibles.
  • Il faut aller chercher les gens chez eux, pour leur faire comprendre ce qui est en jeu avec la loi travail. On pourrait faire des petits groupes de 5 ou 6 personnes pour frapper aux portes, etc… Quand on choisit une place, il faut mettre des papiers dans les boîtes aux lettres pour prévenir les gens, faire des tracts.
  • Proposition de faire l’AP le 23 juin devant le palais de justice pour soutenir Me Ripert.
  • Proposition pour faire plus qu’une semaine à chaque lieu, pour que les gens aient le temps de se faire à l’idée.
  • Rappel des luttes de 1936 : 2016 c’est l’anniversaire des mouvements de cette année-là. Idée d’intervention pour une AP sur ce thème. En plus, avant, les manifs partaient de Saint-Bruno, il y aurait plein d’anecdotes à ce sujet.
  • Proposition d’un thème sur les compteurs LINKY.
  • Nous avons besoin de nous structurer, même si ce mot fait peur, pour préparer notre venue dans les différents quartiers où se tiendront les AP, pour avoir des thèmes construits et préparés à l’avance, avec peut-être des intervenants.
  • Stéphane se propose de donner des conseils sur le tractage, car c’est un moyen simple et efficace de se faire connaître.
  • Commission pour diffuser des films après les AP. Besoin d’aide pour monter un écran mobile. Il faudrait aussi trouver un plus petit projecteur, qui ne nécessiterait pas de groupe électrogène. Une liste de film a été lancée et allongée par le public de l’AP et si tout se passe bien il sera peut-être possible de diffuser un film samedi prochain (le 18 juin).
  • À 20 h 30, la compagnie de la méduse organise une soirée poésie, musique, danse, etc. Ça se passe en face du téléphérique, au 44, quai Perrière.

AP du dimanche 12 : à la MC2

Sono : Sarah

Compte rendu Assemblée populaire du #102 mars – 10 juin-

Compte rendu Assemblée populaire du #102 mars – 10 juin-

Débat :

La majorité a-t-elle toujours raison ?

  • Les médias ont la capacité de moduler l’opinion.

  • C’est bien souvent les minorités qui ont fait changer les choses.

  • La validation par la majorité, c’est la dictature du nombre.

Mais qu’est-ce qu’avoir raison ?

  • On défend tous notre peau.

  • Avoir raison, c’est un pouvoir de domination.

Point sur les commissions :

Commission logement : Après un regroupement le 31 mai, il y a eu des groupes de discussion sur le sujet du logement en Europe. Compte rendu à venir. L’Europe va attaquer les politiques du logement social. Le logement fait fonctionner les banques par les crédits que font les citoyens.

Le 11/06/16 rendez-vous à 10 heures au Jardin de Ville pour un rassemblement afin de défendre le droit au logement. Rendez-vous à 8 heures pour l’installation. Discussion autour du droit au logement des citoyens étrangers et en situation de précarité.

Commission média : Discussion autour du traitement de l’information et de qui contrôle cette information. Organisation d’un « faux JT » le 14/06/16.

Commission convergence des luttes : Il y a un constat qui est fait, les citoyens s’essoufflent et les actions ne sont pas anticipés et davantage spontanées. Il faut redonner du souffle et de l’organisation à la commission action. Objectif : une action concrète chaque semaine ! On ne lâche rien !

  • Manifestation du 09/06/16 : peu de monde sur Verdun.

  • Blocage le 09/06/16 à la municipalité de Grenoble pour défendre les services publics et les bibliothèques : bien fonctionné.

  • Rassemblement le 09/06/16 devant le Palais de justice pour l’audience de Maître Ripert : bien fonctionné, malgré le nombre important des forces de l’ordre. Prochain rassemblement le 23 juin devant le Palais de justice pour la délibération, s’inscrire et venir nombreux !

  • L’action du 10/06/16 au campus afin de réserver un comité d’accueil à la députée Fioraso qui défend coûte que coûte la loi travail n’est pas pu se faire en raison de son absence.

Futures actions :

  • Le 14/06/16 manifestation sur Paris, organisation d’un voyage en bus par les syndicats. Inscription et prix libre ! Pour celles et ceux qui ne peuvent venir sur Paris, discussion à l’Assemblée Populaire le lundi 13 au soir pour organiser une action sur Grenoble.

  • Organisation d’une Olympiade Populaire contre les Jeux Olympiques, vitrine du capitalisme (publicité, lobby, corruption, exploitation des travailleurs, tourisme, sexisme, virilisme, dopage etc.). Si vous êtes intéressés, rendez-vous jeudi 18 juin à 18h à l’Assemblée Populaire de nuit debout. Création d’une commission.

  • Fête des cheminots à Grenoble, en juin.

  • Organisation d’un péage gratuit à Crolles le 14 juin.

Thème AP : La loi travail et le système monétaire

Circulation d’un article de Jonathan Odonetto (j.odonetto@gmail.com) d’un point de vue économique et ses conséquences. Concernant le forfait de jour, augmentation du nombre de cadre. Hiérarchie des normes. Les salaires vont baisser, les citoyens vont moins consommer, les délocalisations vont s’amplifier. Le chômage va augmenter. Comparaison avec le système Allemand.

Loi travail pourquoi pas ? Tous seraient négociable entre le salarié et l’employeur. Cela n’empêche pas la lutte contre la loi travail.

La loi travail ne relève pas d’un besoin.

Création d’un conflit entre les différentes branches des travailleurs, en raison de certains avantages de certains travailleurs.

Questionnement sur l’évolution du travail : l’échange monétaire, la robotique en évolution, l’intelligence artificiel etc.

Le système monétaire fonctionne grâce au intérêt.

Il existe un collectif national de la dette et un collectif de la dette à Grenoble.

La dette n’est pas faite pour rembourser mais pour endetter. Exemple avec l’Afrique ou encore l’Argentine, lorsque les banques ont fait faillites, les citoyens n’ont pas été rembourser. Il faut que les banques soient nationales – des banque de l’Etat – des Etats souverains, que chaque état est sa monnaie. En opposition à la banque mondiale, le FMI.

Les banques fonctionnent grâces aux citoyens. C’est à nous de changer. Il existe des banques alternatives comme le Crédit coopérative ou la Nef. Ne pas aller à la BNP Paribas !

Les dettes ont déjà été annulé (scandaleux !). Comme pour celle de l’Allemagne à la fin de la seconde guerre mondiale qui devait de l’argent à la Grèce (encore plus scandaleux !).

Le peuple peut faire changer les choses !!!

Information : Assemblée populaire du 11/06/16 animée par Eddy et la sono gardé par Jonathan.

Compte rendu Assemblée populaire du #101 mars -9 juin-

Compte rendu Assemblée populaire du #101 mars -9 juin-

Pas de prise de CR pour le début de l’ap.

Rappel thématique du jour : Justice 
Débat mouvant
Q1 La justice est t’elle juste ?
Q2 Peut on vivre sans système judiciaire (tel qu’on le connait aujourd’hui) ?
O : Il existe d’autre système judiciaire et avant on vivait sans
N : Nécessaire pour ne pas revenir a la loi du plus fort
O : Principe de l’anarchie si chacun s’auto régule on n’a besoin d’aucun système
N : Il y a forcément besoin d’une personne ou d’un groupe pour trancher dans les conflits
O : Résoudre les conflits plutôt par médiation
N : nécessaire pour lutter contre des crimes graves ( ex : pédophiles)
O : un système judicaire ne peux être impartial car la décision est prise par une personne et et en choisissant une autre personnes le résultat serait différent
N : l’homme n’est pas parfait besoin d’un système pour le réguler
O : vivre en hermite rend cela possible
Retour actions commissions
Tribunal (Nb certain point non discuté a l’ap ont éété ajouté pour informer sur l’avancement)
-Présence d’un groupe de soutien relativement important de 8h30 a 23h30
-impossibilité d’entrer dans le tribunal malgré l’absence de huis clos ( finalement certaine personnes ont put entrer dans la soirée)
-récusion du procureur rejeté
-interdiction pour M Ripert de plaider des incidents ( vice de formes) décidé en fin de matinée
-présence des danseuses très bien accueillis
-plaidoirie finit, délibéré rendu le 23 juin
-M Ripert affirme que ça va bien se passer et qu’il bientôt de nouveau la pour nous défendre et il nous remercie du soutien
-une lettre a été écrite pour se plaindre de la non publicité du procès demande de dépôt sur le site et fb
Mairie
-Suite a conférence du maire concernant les mesures d’austérité notamment fermeture de bibliothèque
-arrivée vers 17h
-entrée d’abord refusé, il a ensuite été possible d’entrer profitant de la sortie d’un membre du personnel
-aspergé par les pompiers pendant l’ascension vers le dernier étage ou se tenait la conférence de presse
-déclenchement de l’alarme
-bloqué par la police a l’entrée du dernier étage
-redescente après 20 minutes
-accueillit par un cordon de CRS en bas de la mairie
-un moment passé a scandé des slogans
Manif retraité
15h place verdun
-concernant la très faible augmentation des retraites cette année ( 80c /mois)
-cordon de CRS
-manif calme
-discussion intéressante
-prévu depuis 1 mois et demi
-hésitation a rejoindre la manif depuis le rassemblement du a des différents et incompréhension entre la CGT et la CGT retraite
Rassemblement
12h Felix Poulat
-peu de monde
-votation citoyenne organisé par l’inter syndicale
-intervention d’un cheminot pour expliqué leur refus de l’accord et la poursuite de la greve
-rappel rassemblement a paris le 14 juin
Pétition jardin
-2500 signatures nécessaire
-pour la création de jardin collectif et gratuit
-s’inscrit dans le but de réapropriation de la ville et des communs
Parole libre
A la recherche d’une banderole ( réponse : chez solidaire)
sans lieu : le  11 juin recréer au jardin de ville les différents lieux utilisé par les mal logées. rappel besoin d’aide a partir de 8h
La justice ne peux qu’être qu’une justice de classe
proposition de commission ferme
-contacter mairie, chambre de l’agriculture pour voir ce qui est possible
-commission tenu demain vendredi 102 mars
Commission loi :
-écrire des propositions réelle
-retrouver le travail des autres uit debout sur ce sujet
rappel proposition d’atelier de compréhension du capitalisme en commencant par le travail de karl marx si groupe motivé a organisé une après midi
rappel concernant la mise en place d’une commission d’action antipub’
sono > sarah
commissions tenues
média de masse
politique
manif de droite