CR du 107 mars (anciennement 15 juin, mais jamais rien ne sera plus comme avant)

Lieu : parc de la Caserne de Bonne, entre le bassin et le Mélies,

Présence : environ 40 personnes


Rappel des signes

On commence par une petite révision des signes à employer pendant la discussion : ‘approbation’, ‘désapprobation’, ‘hors-sujet’, ‘enchaîne’, etc…

Le faux JT

La commission média nous propose un petit spectacle : le faux journal télévisé.
  • les titres
  • l’expert en vérité politique
  • la pub

Réaction : 

Les médias véhiculent des mensonges ou évitent de parler des manifestations.

Présentation nouvelle procédure pour le compte-rendu

Le compte-rendu des AP est transmit aux gestionnaires du site via un framapad (document texte en ligne). L’adresse du framapad est transmise en main propre au moment de l’AP à la personne qui prend les notes et prépare le CR. Un memo expliquant comment utiliser le framapad et quelques consignes simples pour la rédaction du CR sera également diffusé.

Retour des commissions d’hier

Commission orga

A parlé aussi des actions. Proposent de participer à l’action anti TAFTA menée par ATTAC et d’y associer la dénonciation du projet de loi travail.

Convergence des luttes

Tous les lundi à 18h, des camarades de NuitDebout et des syndicalistes se réunissent pour préparer des actions. L’appel #OnBloqueTout a été lancé par des syndicalistes de tout le pays. Voir l’appel http://onbloquetout.org/ pour comprendre le type d’action qui peuvent être envisagés.
La prochaine mobilisation nationale : jeudi 23 juin. 
À Grenoble : vendredi 17 juin à 14h place Félix Poulat : Cheval de Troie (dénonciation du TAFTA) http://local.attac.org/attac38/spip/ et http://local.attac.org/attac38/spip/spip.php?article1879

Prises de parole

Les prises de parole sont majoritairement consacrée au retour d’action concernant la manifestation à Paris de mardi 14 juin.

Intervention d’un.e camarade

Il est important de continuer à sensibiliser les gens au sujet de notre lutte. Il faudrait venir avant l’AP (vers 17h30) pour informer les gens en tractant autour du lieu de l’assemblée populaire. On pourrait décorer à la craie pour se réapproprier l’espace public. (voir en fin de CR le RV pour jeudi 16 juin)

Intervention d’un.e camarade

On pourrait aussi faire des pochoirs. Mais attention risque de répression.

Intervention d’un.e camarade de retour de la manif à Paris

Menace d’interdire les manifestations par Valls et (encore plus grave) par Hollande. C’est très grave. Les bris de vitrine d’un hôpital publique sont probablement un coup monté pour dévaloriser le mouvement.

Intervention d’un.e camarade de retour de la manif à Paris

Manifestants très nombreux. Le million annoncé est possible. Super bonne ambiance. De nombreux syndicalistes. 4000 à 5000 personnes plus offensives devant. Les dockers étaient présents aussi. Sympa de voir autant de gens mobilisés. 

Intervention d’un.e camarade de retour de la manif à Paris

Au sujet de l’épisode de l’hôpital : le cortège de tête a été coincé devant par les flics durant de longues minutes. Ce qui a provoqués les affrontements les plus durs c’est qu’un camarade a été blessé au cou par une grenade. Il est actuellement dans le coma. J’ai vu des flics en pleurs à ce moment là. Les manifestants ont été indignés par cette blessure et ont été obligés de repousser les flics qui gazaient alors que les médics portaient secours au blessé. Plus tard place des Invalides, de grosses provocations policières, et des tabassages gratuits. 
Grosse solidarité active des manifestants. Des camarades ont été repêchés lors de tentatives d’interpellation. 

Intervention d’un.e camarade de retour de la manif à Paris

Participer à la manifestation dans le cortège du black bloc est uen expérience qui doit être vécue de l’intérieur. Cela permet de comprendre où se situe la violence instrumentalisée par les médias. On ressent une force saine. La vraie violence c’est de se faire taper dessus. C’est quand le lendemain, les médias minimisent la mobilisation et essaie d’étouffer la révolte en faisant peur au gens. La camarade est émue (et nous aussi [note du rédacteur]). C’est un mouvement populaire et il faut ressentir ce qu’elle explique.

Intervention d’un.e camarade

J’ai participé à de nombreuses manifestations autrefois. J’en ai marre de la violence. Il faudrait répondre à la violence politique par la non violence comme les noirs américains dans le mouvement pour les droits civiques dans les années 60. Agir avec l’amour car nous sommes des êtres humains.

Réponse directe

J’espère qu’on pourra un jour mettre fin à la violence mais le blocage, la force est aujourd’hui nécessaire. Tout peut être qualifié de violence : les cris, la protestation, la révolte. Même parler aux flics pour leur reprocher leurs actions.

Intervention d’un.e camarade

Je suis membre du black block. La violence c’est celle de l’État. S’il n’y avait pas de policiers on aurait déjà fait comme les islandais. Envahir le parlement et tout changer. Il ne faut pas se laisser empêcher de défendre nos droits. On ne doit pas se laisser tuer en criant je vous aime !

Intervention d’un.e camarade

La violence c’est l’État qui l’exerce. C’est la loi « travaille ! ». Le matraquage gratuit sur les porteurs de banderoles qui déplaisent. Un État fasciste ne peut pas être renversé par des actions non-violentes. 

Intervention d’un.e camarade

Il faut lire « l’arme à l’œuil » [(Pierre Douillard-Lefevre : L’arme à l’œil. Violences d’État et militarisation de la police.
écrit par un manifestant blessé par la police. Nous glissons vers un état totalitaire où ne nous reste que la violence pour protester. Il faut réagir réellement.

Intervention d’un.e camarade

Manifestant à Paris pendant 20 ans. À l’age de 9 ans, j’ai assisté aux obsèques de personnes massacrées par la police au métro Charonnes https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_la_station_de_m%C3%A9tro_Charonne. Il faut se battre mais il faut faire attention. On n’a pas besoin de plus de héros ou de martyrs. Pensons au Vercors. Ne prenons pas de risques inutiles mais en sachant pourquoi. 
Gandhi n’a pas dit de tendre l’autre joue ni dénoncé la violence en réaction à une autre violence.

Intervention d’un.e camarade de retour de la manif à Paris

L’existence de NuitDebout est presque plus importante que les manifestations traditionnelles. L’expérience des manifs est en train de nous transformer. Ce qu’ils n’ont pas vécu, d’autres personnes risquent de ne pas le comprendre. Nous risquons à l’avenir d’être moins tolérants envers ceux qui ignorent tout ça. Il y a une ignorance de cette violence des matraques de la police. Ils tapent parce qu’on est là. Pas à cause de ce qu’on fait. Il y a un gros travail à faire pour augmenter le nombre de gens qui nous rejoignent.

Réponse directe

C’est pas vrai que NuitDebout est plus importante que la lutte sociale. Les travailleurs de Chicago se sont battus pour obtenir la journée de 8h (à l’origine de la fête des travailleurs le 1er mai) https://rebellyon.info/Les-Martyrs-de-Chicago-aux-origines-du. Les avancées du CNR n’auraient pas eu lieu sans la lutte armée des résistants https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_du_Conseil_national_de_la_R%C3%A9sistance
Nous, le Peuple, notre force c’est le nombre. 
On est dans la merde car dans 15 jours c’est les congés payés. Comment faire pour arrêter la loi travail ?

Réponse directe

Il y a une complémentarité entre Nuit Debout et les syndicats et les manifestations. Intérêt de Nuit Debout : c’est ouvert, libre d’accès. Possibilité de réfléchir, de discuter, de faire bouger nos lignes intérieures. Apprendre, s’éduquer, se mobiliser.

Réponse directe

Ne pas oublier la réalité historique. Le mouvement est de plus en plus fort, malgré l’euro de foot, malgré sa durée. 
D’après le témoignage d’un proche, la violence était plus grande en 68, les pavés, les véhicules de police brûlés. Pourtant aujourd’hui la violence policière est plus grande. Ils frappent sur des personnes sans défense.
L’interdiction de manifester est une dérive très dangereuse. Il faut s’attendre à tout. L’intervention de Cazeneuve instrumentalisant l’enfant orphelin des policiers assassinés mardi est abjecte.

Intervention d’un.e camarade

Le mouvement actuel c’est plus que le rejet de la loi travail. Il faut s’émanciper du travail. Je comprends la rage mais « paix et amour ! ».

Intervention d’un.e camarade

Écouter l’émission de France Culture passée aujourd’hui à 13h. Ruffin réalisateur de Merci Patron et Cyril Dion, réalisateur de Demain étaient invités. Ils ont exprimés des points de vue différents sur le mouvement en cours. 

Intervention d’un.e camarade

Il faudrait agir pour sensibiliser plus de gens contre les violences policières. Faire des tracts, recueillir des témoignages.

Intervention d’un.e camarade de retour de Paris

On s’est fait défoncés par les flics. Il y a eu 1500 grenades lacrymo et 200 grenades de désencerclement tirées. Soit une tout les 2 m. en moyenne !

Appel à mobilisation

Il y a une mobilisation en cours contre le Conseil Départemental de l’Isère qui arrête les aides sociales pour les gens démunis de ressources. Il y a un recours juridique devant le défenseur des droits contre l’avenant du 26/2/2016. Nous souhaitons amener aussi M. Barbier au TA. Rdv devant le conseil départemental jeudi 23 juin à 13h30. L’assemblée départementale siégera publiquement. Voir pétition en ligne et l’APARDAP à la maison des associations.

Intervention d’un.e camarade

Le musée de la Viscose risque de fermer alors que c’est un lieu de mémoire ouvrière. C’est une usine qui a compté dans l’histoire de Grenoble.

Porteur de parole

Le combat actuel contre la loi travail servira à tous. Les policiers devraient comprendre que c’est utile même pour eux.

Intervention d’un.e camarade

Les médias mentent et manipulent. Ils font un parallèle entre Daech et les syndicats. Ils montrent des copains dans leurs reportages en les présentant de manière diffamatoire comme des casseurs.
Le glissement de certains ministère comme celui des affaires sociales vers le ministère de l’Intérieur risque de mettre en place un fichage complet de la population.

Diverses informations ont aussi été données

  • Rappel : il y a un collectif pour la gratuité des transports à Grenoble. 
  • Proposition de faire des groupes de travail en plus des commissions pour plus de suivi et d’efficacité

Prochains actions

Jeudi 16 juin : 
  • RV pour tracter avant l’AP à 17h30. 
  • 18h : Assemblée populaire jardin de la Caserne de Bonne (entre le bassin et le Mélies).
jeudi 23 juin : la prochaine mobilisation nationale contre la loi "Travaille !"
 
vendredi 17 juin à 14h place Félix Poulat : Cheval de Troie (dénonciation du TAFTA) (http://local.attac.org/attac38/spip/ et http://local.attac.org/attac38/spip/spip.php?article1879)
jeudi 23 juin : la prochaine mobilisation nationale contre la loi "Travaille !"
En juillet : projet d'olympiades populaires et révolutionnaires [détaillé ici : http://nuitdeboutgrenoble.fr/index.php/olympiades-populaires-revolutionnaires/

2 thoughts on “CR du 107 mars (anciennement 15 juin, mais jamais rien ne sera plus comme avant)

  1. Gael et les pantins

    Petit complement d’info ! Reu de suites de la préparation de la jtc journee de la transition citoyenne du 24 septembre ce vendredi 1er juillet dès 16h30 au parc bachelard, et on finira la soirée à la fete du prunier sauvage juste a côté… on recherche tout specialement des motivés pour une action non violente sur les banques autour place victor hugo pour la comm finances solidaires du comité d’organisation de la jtc, des animateurs et musicieks pour la soirée au jardin de ville pour une comm festivites du soir, des cuistots poir preparer les produits de la recup de fins de marché et ceux des jardins partagés participants pour completer le banquet de soir propose par serre a orgueil en lien avec fete de la gastronomie du lendemain au MIN, et il y aura une comm 3R recyclage, reparation, reutilisation avec les repair cafes et aussi un atelier fabrication jeux de bois avec serre a orgueil et maison des jeux et architecture palette avec emmaus et parlons-en/morts de rue dans le jardin de ville avant la fete du soir, bref il y a du travail pour tous les motivés à vision a moyen ou long terme, et un gros besoin de comm comm urgent, rejoignez nous ?! Si vo6s avez dautres proposition de transition avec vos orgas, il sera encore temps de proposer le 1er juillet derniere limite

    Reply
  2. Gael et les pantins

    Bonsoir…. a toute heure, cest la nuit deboit meme le jour….. Qq infos pour compléter le cr à venir du jeudi #108 mars toujours anciennement 16 juin… dites moi si vous trouvez pertinent que je laisse mes infos ici en commentaires, si ça brouille ou non la communication de nuit debout gre ?!
    Bref…. les infos de ma commission satellite en petit spoutnik solo…
    1. Soutien aux agents de la Ville face au plan d’austérité (sauvegarde selon les élus) de la Mairie, rencontrés à l’issue de leur AG ce jeudi midi au local syndical de section sud-ft38, animée par notamment alain leur délégué syndical sud : gros bordel prévu au conseil municipal de lundi 20 juin prochain dès 17h, AG des personnels où on est donc pas invités jeudi 23 au matin sur leurs heures de travail, communiqué de presse pour démentir les élus en rapport avec la non consultation préalable des services municipaux sur ce plan d’austérité, perturbation de la comm et interpellation des elus sur tout leurs événements publics, assos, culturels, festivals….jusqu’au comité technique dapplication de ce maudit plan le mardi 28 juin dès 9h en mairie où on est invités à mettre la pagaille, preavis de grève des agents territoriaux à l’appel de sud solidaires du 28 juin au 12 juillet, perturbation du 14 juillet en vue…

    2. Réunion publique d’infos des intermittents par la cip38 sur la tenue ou non des festivals d’été face à la non signature par cfdt et medef de l’accord uneddic/convention chômage pour la branche culture avant 1er juillet et donc négociations reportées en septembre avec l’accord chomage general pas mieux loti…. grève des fêtes en vue.

    3. Journee festive contre le center parcs dans les forets des chambarans ce samedi 18 juin (appel du 18 juin…) dès 15h a st marcellin, je cherche éventuellement une place en covoiturage. Sinon contacté dimanche dernier pour que nuit debout participe au debat d’après spectacle L’assemblée nationale est morte vive l’assemblée de la cie La Grenade qui rejoue au petit 38 au 38 de la rue st laurent tout ce we vendredi 20h30 samedi 16h et 20h30 dimanche 14h30 et 18h, il reste des places surtout les aprem, qui est motivé pour coanimer un temps d’échange/temoignage même en impro? Contacts : lagrenadegraintheatral@gmail.com et billeteriepetit38@gmail.com/0476541230 au 38

    Et n’oubliez pas de venir nombreux et déguisés pour le dying geant autour du cheval de troie ceta/ tafta ce vendredi 17 aprem de 14h a 19h place felicx poulat, je serai pas a l ap ce soir pour vois raconter, il y a reunion du comité de la joirneee de la transition juste apres a 19h30 au verger partagé essenciel derriere le parking relais du pont de catane.
    Referent : gael alias spoutnik 0681226521

    Bisous !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *