Compte-Rendu Assemblée Populaire du vendredi #95 mars – 3 juin

Compte-Rendu Assemblée Populaire du vendredi #95 mars – 3 juin

Points d’organisation importants pour samedi :

– Nuit debout devrait recevoir la sono ce samedi.

– Fête des tuiles (ce samedi) :
-> 6h installation serres à orgueil.
-> 10h cabaret debout
-> 13h30 : expression libre sur le thème de la citoyenneté et de la démocratie
-> 16h : Tribune (lecture publique).
-> 1 heure d’expression possible au carrefour de l’aigle sur Nuit Debout dès 16h
-> Ateliers toute la journée de ND (atelier d’écriture par exemple à côté de l’espace d’expression).
-> 17h45 : démontage serres à orgueil (besoin d’aide).

– AP samedi : 19h (après le défilé) au Square Georges Drevet (en face de la MJC Anatole France, Cours de la Libération).

. Retour sur les actions.

– Petit article dans l’Humanité sur le blocage de jeudi de l’usine de Gattaz :  » Créer des perturbations qui touchent ce que l’on condamne ».

– Manif de droite ce vendredi après-midi : une dizaine de personnes qui sont allées aux galeries Lafayette. Ambiance bon enfant mais manque de banderoles etc. Réponse directe sur le petit nombre de personnes : il y avait deux lieux de RDV différents visiblement.

– Mobilisation du collectif CAC 38 : une dizaine de personnes se sont rendues à la Métropole qui se réunissait par rapport aux empreints toxiques. Distribution de tracts.

– Parking gratuit de Vinci jeudi dernier pendant 2 heures : permet de sensibiliser sur ce que l’on combat.

.Votes.

1) Est-ce que nous reconduisons le mandat de personnes de Nuit Debout pour le travail de la convergence des luttes ? Ces personnes-là sont mandatées pour travailler sur cette convergence des luttes notamment en travaillant avec le collectif « On bloque tout ». Il s’agira de faire une ou deux réunions (commission convergence des luttes à Nuit Debout) par semaine entre ces personnes mandatées et les personnes intéressées de ND (comme il l’a été fait mercredi soir). Importance qu’il y ait des sortes de référents sur ces sujets afin que ça ne change pas de personnes chaque semaine et que ça puisse avancer. Il ne s’agit pas de représentation mais bien d’un mandat sur des actions particulières (ou du moins du renouvellement d’un mandat qui a déjà été donnée).

Résultats :
– Oui pour donner ce mandat : 35
– Non : 0
– Abstention : 7

2) Est-ce que lorsqu’il y a des actions de blocage les camarades peuvent signer « nuit debout »  plutôt que « des camarades de nuit debout » ? Il s’agit là que ND revendique et assume des actions (gardées secrètes et très discrètes jusqu’à leur réalisation). Il s’agit donc d’accorder notre confiance et notre soutien aux camarades.
Intervention sur ce sujet : après coup d’une action qui nous déplait, on peut toujours se rétracter. Mais bon, il s’agit de confiance.
Réponse directe : Nuit Debout c’est Nuit Debout. Je ne veux pas controler ce que font les autres ou me rétracter.

Résultats :
– Oui pour signer Nuit Debout : 35
– Non et continuer de signer « des camarades de ND » : 10
– Non et écrire plutôt ‘Nuit Debout Interlutte’ : 2
– Abstention : 4.

 Nuit Debout renouvelle donc le mandat pour la convergence des luttes et signera ‘Nuit Debout’ sur des actions de blocage notamment faites dans le cadre de cette convergence des luttes !

. Maître Ripert.

– Suite à la mobilisation au procès de Maître Ripert jeudi et au déroulement du procès dans une petite salle, Bernard Ripert a demandé une plus grande salle pour son procès du 9 juin. Il a demandé cela à la mairie visiblement mais comment peut-elle intervenir sur le tribunal ? En tout cas, il s’agit pour nous de se mobiliser jusqu’au jeudi 9 juin ! (faire une commission de travail là-dessus).

– Pour Me Ripert il faut réclamer la présence du maire pas une influence. Là ils se réfugient sous la pseudo séparation des pouvoirs mais ils le font quand ça les arrange.

– Lecture d’un texte qui va être publié sur l’affaire Ripert. A l’audience, il était prévu au moins 100 avocats de la France plus une mobilisation du peuple. Or, l’audience de Me Ripert a été faite dans une salle de 40 places. Le procès était censé être public : il y a une volonté délibérée de l’Etat de transformer un procès public à un procès en huis clos. Il s’agit là d’un épisode de lutte qui dépasse le cas Ripert. Il s’agit d’une tentative d’étouffement de ceux et celles qui luttent. Il faut une mobilisation plus massive. C’est de nous tous dont il s’agit. Par exemples, les dysfonctionnements de la psychiatrie, du pouvoir et de la justice sont des dysfonctionnements qui nous touchent tous. Il s’agit donc d’un épisode de lutte. Un épisode oui, mais qu’il faut faire !

. Autres paroles libres.

– FO ne veut pas appeler à la grève nationale d’ici le 14 juin, or il faut que la lutte continue. Pareil hier (jeudi) ce n’était pas une grève nationale.

– Les blocages pourraient se faire hors des journées de mobilisation (avance possible sur la police).

– Lecture d’un texte sur l’article 2 du 49.3 fait par la commission texte politique.

– Proposition de transformer la commission monnaie en une fonction sur l’économie. Contacter Yves via l’adresse mail de ND Grenoble si intéressé sur le thème, sur la création de la monnaie etc.

– Parole écrite : « Organisons le désordre ».

– Nécessité d’avoir des panneaux etc. Nuit Debout pour une reconnaissance lors des AP.

– Certains camarades (notamment les intermittents du spectacle) condamnent la Fête des tuiles et son déroulement. Lors de l’AP de samedi il serait bien de montrer aussi notre solidarité avec eux.

One thought on “Compte-Rendu Assemblée Populaire du vendredi #95 mars – 3 juin

  1. Gael et les pantins

    Tout à la fin du CR, une petite coquille ?! « DES intermittents du spectacle » plutôt que « LES intermittents » , non ? En tout cas la cip38 réunie en AG jeudi midi au local annexe mc2 n’a pas statué sur sa participation ou non à la journée des tuiles il me semble…. d’ailleurs le long du défilé de « notre » char, j’en ai vu pas mal participer avec leur compagnie ou leur association bref un gros bazar bien sympa de parler à toute cette population grenobloise, et j’ai été très bien applaudi tout seul surr le char « des solidarités » dit aussi « des tuiles » (sic), plus il me semble que les autres, petite confusion sans doute sur le lieu de l’ap, beaucoup sont restés entre l’estacade et l’aigle, par manque d’information de notre part ou peut être aussi pour profiter de la musique electro ? Il nous a manqué aussi qq grandes affiches je pense, mais on a fait un vraiment joli boulot, et le final avec la serre à orgueil même en petit comité etait choiette, pour info j’ai pu, le seul de nd, aider à charger le mobilier en palettes dans le camion de Claire pour les 100 lieux des sans lieux samedi 11 juin prochain au jardin de ville, avec la maison éclatée de 10h à 17h et le « mariage » d’apache à 14h, ce qui m’a permis un retour plus facile qu’en bus c5 avec les banderoles du decor de l’assemblée de ce soir et tout mon matos perso…. échanges de bon procédés, mais je suis vidé de cette nuit… debout encore à 2h30 du mat !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *