Compte rendu de l’Assemblée Populaire du mardi #78 mars – 17 mai

Compte rendu de Assemblée Populaire du mardi #78 mars – 17 mai

L’assemblée populaire du mardi 78 mars s’est tenue sur la place Victor Hugo.

Ordre du jour

1 – Retour de la journée : Poésie Debout, ateliers et manifestation

2 – Débat et vote sur le maintien ou non du camp de la MC2, suite à l’annonce de la mairie de ne plus délivrer à partir de ce soir d’autorisation d’occupation du site 24h/24

3 – Parole libre

4 – Bref retour des commissions du soir (voir les commissions pour plus de détails)

1 – Retour de la journée

Rappel des règles et du déroulé de l’AP.

Poésie Debout : Une action tout en chanson aujourd’hui dans les tramways pour convaincre les passagers de se mobiliser et de participer à la manifestation. « Avançons à l’unissons » a été très bien accueillie par le public.

Ateliers Debouts / Convergence des luttes : Les débats organisés après la manifestation du jour pour inventer ensemble (travailleurs(euses), lycéen(ne)s , grévistes , citoyen(ne)s , syndicalistes et radicaux , retraitées et étudiant(e)s  , chômeurs(euses)) des actions n’ont pas reçu le succès escompté. Une trentaine de personnes seulement ont répondu présent sur les 7000 participants à la manifestation, dont la moitié de Nuit Debout. Pour rappel, 4 thématiques étaient envisagées : Occupation, Blocage, Sensibilisation, Perturbation. La manif’ d’après-manif a attiré plus de monde. « Si des gens veulent aller en mani’ sauvage pas de problèmes, mais il faut aussi que des gens restent pour les ateliers. »

Retour sur la manifestation du jour : La tentative de bloquer la rocade a partiellement fonctionnée. Accueil des CRS mais de nombreux bouchons créés.

2 – Débat et vote sur le maintien ou non du camp de la MC2

Retour de la délégation mairie :

> C’est terminé, à partir de ce soir la mairie ne délivrera plus d’autorisation pour une occupation 24h/24 du parvis de la MC2.

> Cependant, elle continuera à délivrer des autorisations pour des autorisations pour des rassemblements ponctuels (sur une journée par exemple, jusque 22h00).
> Elle s’engage à créer des liens avec ses services pour trouver une solution à la situation des personnes logeant sur le camp et sur le camp Flaubert en face de la MC2.

Propositions :

Proposition 1 : L’occupation 24h/24 du site de la MC2 est maintenue. Dans ce cas, il est impératif de monter une équipe pour maintenir et animer le camp (lien mairie, cantine, sécurité de nuit, etc.).

Proposition 2 : L’occupation 24h/24 du site de la MC2 est interrompue. Dans ce cas, il est impératif de monter une équipe pour récupérer toutes les tentes et le matériel, nettoyer le site et pour trouver une solution pour les personnes logeant sur les différents camps.

Plusieurs pours et contres ont été exprimés (non exhaustif):

  • Arrêter le campement c’est perdre un repère mais il faut assurer financièrement la cantine, l’animation.

  • Le vrai succès de ND c’est le campement, qui est un lieu pour construire le mouvement, construire la suite de la loi El Khomri.

  • Aujourd’hui le camp est désert, ce n’est pas tenable humainement et politiquement

  • L’occupation du camp n’a plus rien de politique, il faut trouver d’autres moyens d’occuper et de se rassembler.

  • Les risques d’expulsion « manu militari » du camp Flaubert en face de la MC2 si ND s’en va. Après leur accompagnent et leur soutien, on ne peut pas partir de la MC2 sans se préoccuper d’eux. Deux personnes (Lazar et Akim) s’organisent. (N’hésitez pas à les contacter !)

  • Pourquoi ne pas plutôt organiser des soirées ponctuelles Nuit Debout ?

  • On a tous vécu de beaux moments sur le camp MC2 mais il faut être réaliste et voir les forces qu’il y reste. Le camp n’est pas une fin en soi.

  • Garder des rdv à la MC2 en journée pour des ateliers, des débats

  • Exporter les AP en ville

  • Sortir du seul « entre-soi » et attirer de nouvelles personnes

  • L’anticipation des lieux d’AP est primordiale. Le camp a été formidable mais il consomme beaucoup d’énergie. Il faut changer de lieu pour toucher plus de monde. Il faut en conséquent réfléchir à l’avance aux programmes de la semaine suivante : temps politiques, temps d’ateliers, temps de formation.

  • Si AP mobiles, il faut que le roulement soit hebdomadaire et pas quotidien (une semaine villeneuve, une autre St Bruno) que la communication puisse transmettre l’info.

  • Le jardin potager et son compost ont fait l’objet de demandes d’autorisation parallèles, ils restent permanents.

RESULTAT DU VOTE :

L’interruption de l’occupation 24h/24 du parvis de la MC2 par Nuit Debout a été adoptée à 70 voix contre 7 (40 abstentionnistes). Le RDV pour le déménagement du camp a été fixé demain 18 Mai à 12h30 (prévoir véhicules pour le matériel).

Lors d’un 2nd vote, l’assemblée a également adopté l’occupation de la place Victor Hugo pour l’assemblée populaire du 79 Mars – 18 Avril. RDV place Victor Hugo !

3 – Paroles libres

  • Il faut rétablir les commissions pour être efficace et faire des propositions d’organisation ou d’action, faire remonter des revendications. (venez nombreux !)

  • ACTION GARDENING : Plantation de plants de tomate (semis Kokopelli) dans les massifs de la place Victor Hugo après l’AP.

  • Samedi, manifestation contre Monsanto. RDV à 14h00 à la tour Perret.

  • Appel à mobilisation pour la journée internationale de soutien des migrants samedi.

  • ACTION BLOCAGE à Chambery jeudi matin. Rdv au Phare.

  • ATELIERS THEATRE tous les soirs à 17h00 sur les lieux d’AP.

  • OPERATION NUIT DE BOURGES pendant et après la manif de jeudi matin (voir Mout).

  • OPERATION COLLAGE d’affiches en ville et distribution de tracts Nuit Debout près l’AP.

  • FLASH MOB à Grand’Place Mercredi 18. Rdv à 15h30 à la MC2 pour apprendre les pas de danse ou pour soutenir l’action en distribuant des tracts ND sur place. Recherche enceinte pour son.

  • MANIFESTATION JEUDI : Rendez-vous à 10h00 à la gare. Organisation mercredi soir d’une commission pour finaliser le programme de la journée et préparer l’avant et l’après manif’.

  • Proposition de commission pour partager et faire émerger des moyens d’actions de désobéissance civile.

  • Proposition de commission pour revoir l’organisation des AP.

  • Rappel : important de diffuser des tracts pendant les manifs de blocage.

4 – Retours de commission

Pour plus d’infos, consulter les commissions.

COMMISSION ANIMATION :

Discussion sur le déroulé des Assemblées populaires suite à une assemblée aujourd’hui assez chaotique.

  1. Rappel des règles du débat, du déroulé de l’AP et des sites internet à visiter pour les nouveaux arrivants.

  2. Retour sur la journée.

  3. Point du jour

  4. Appel aux commissions (type « Forum ouvert ») puis lancement des commissions (40 min à 1h)

  5. Retours de commission et parole libre.

Prévoir la veille 1 animateur micro.

+ 1 prise de parole orale, 1 prise de parole écrite, 1 scribe (CR AP), 1 à 2 personnes pour préserver l’espace de parole des intrusions

L’idée des débats mouvant a été relevée pour gérer les sujets sensibles (décisions pour Nuit Debout)

COMMISSION COMMUNICATION :

Bilan sur la com’ et réflexion sur les prochaines actions de com’ : tracts, impressions, distributions, réseaux sociaux. Rester vigilant sur les mots employés (démantèlement, casseurs, etc.) Rédiger des communiqués de presse pour présenter les positions et actions de Nuit Debout (comme source alternative d’information). Des volontaires se sont porté référents pour ces différentes tâches.

COMMISSION ACTION :

Des idées ont émergé pour jeudi. Actions de blocage, importance de la rapidité des actions et de l’organisation. Prendre des numéros dans son entourage pour diffuser rapidement par tel. les actions prévues.

COMMISSION AGRICULTURE URBAINE :

OPERATION LEGUMES PARTOUT (n°2), rdv demain mercredi à 19h15 à la MC2. Départ 19h30.

Pétition à signer et à diffuser pour forcer la métro à planter davantage de plantes potagères dans les massifs (sensibilisation alimentation, justice alimentaire, circuits courts).

COMMISSION CAMP MC2

Rdv demain mercredi de 12h30 à 13h00 après le nettoyage du camp pour discuter de la stratégie à adopter vis-à-vis de la ville et de notre solidarité envers ceux qui restent (MC2 et Flaubert).

*AJOUTER À L’ORDRE DU JOUR DE DEMAIN*

  • Discuter du lieu de rassemblement pour les Assemblées Populaire pour la fin de semaine, puis de la semaine prochaine pour faire pression sur la mairie, qu’elle tienne ses engagements concernant la prise en charge des gens du camp Flaubert (MC2, Hotel de Ville proposés).

  • Interview Vendredi à 11h00 à la mairie pour une interview de la chaîne LCP sur la démocratie participative. Voir les 2 personnes présentes dans le cadre de l’agriculture urbaine (Sylvie) et qui de Nuit Debout peut les accompagner.

One thought on “Compte rendu de l’Assemblée Populaire du mardi #78 mars – 17 mai

  1. Nyafox

    Hello,

    J’ai noté dans ce compte rendu le passage  » forcer la métro à planter davantage de plantes potagères dans les massifs ».
    Hors, à moins que je ne fasse erreur, la metro n’est aujourd’hui pas en charge des espaces verts.

    Je m’explique. J’ai visité le centre horticole de Grenoble lors de sa porte ouverte du 23 avril dernier. Je pensais vu la taille du centre (et peut être aussi le fait qu’il soit localisé sur St Martin d’Heres) qu’il gérait les espaces verts de Grenoble, mais aussi St Martin d’Heres, Echirolles, Eybens, etc… Pas du tout. Le centre horticole de Grenoble ne s’occupe que de Grenoble.

    D’ailleurs, le passage de plus en plus de services de chacune des communes sous la houlette de la Metro les inquiète du coté du centre horticole. La personne qui nous a fait visiter les serres nous a avoué leur crainte d’être sacrifié sur l’autel de la rentabilité. En effet, la tendance des grandes villes serait plutôt à l’externalisation de ce genre de service.
    Bref, aujourd’hui chaque commune gère ses propres espaces vert, la metro ne gère pas les espaces verts de Grenoble…du moins pour l’instant.
    (pour plus d’info sur ce que gère la metro, les infos sont sur leurs site web: http://www.lametro.fr/911-les-missions-de-grenoble-alpes-metropole.htm
    On peut y voir qu’effectivement, les espaces verts n’en font pas partie)

    Autre info qui peut être bonne à savoir:
    Lors de cette visite, on nous a expliqué que le centre horticole tentait de définir chaque année pour l’année suivante une thématique. Pour essayer de ne pas faire tout le temps la même chose. Donc ils ont une petite commission, composé de personnes du centre, de statuts et postes divers. Bien sur, ils doivent arriver à trouver des thématiques qui pourront être mises en place avec le budget dont ils disposent.
    L’an dernier, ils ont donc voté pour la thématique de cette année: Il ont choisit « Légumes ».
    Les variétés choisit ont été sélectionnées pour être également décoratives, parce qu’elles font de belles fleurs par exemple.
    Le 23 avril, dans les serres, il y avait donc déjà des pieds de haricots, de courgette, de poivrons…Bref, des légumes il ne devrait pas tarder à y en avoir dans pas mal d’endroits de la ville, si ce n’est pas déjà le cas. (il me semble en avoir repéré à Victor Hugo quand j’y suis passé la semaine dernière).

    Et en conclusion: Qqun lors de la porte ouverte a demandé au monsieur qui faisait visiter les serres du centre ce qu’il pensait du jardin de NuitDebout, si ça l’embêtait qu’on ait pioché la pelouse de la MC2. Il a répondu « Pas du tout, je trouve ça très bien que les gens plantent des choses ».

    Voilà, en espérant que ça fasse avancer le schmilblick.
    (je suis joignable par mail si questions ou besoin de précisions)

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *