Monthly Archives: mai 2016

Compte rendu Assemblée Populaire du #91 mars – 31 mai

Compte rendu Assemblée Populaire du #91 mars – 31 mai

Avant propos : le-la modératrice du site qui met en ligne ce CR (comme les précédents), à une heure tardive pour qu’il soit accessible rapidement, s’excuse de son aspect décousu mais n’a pas le temps ni l’énergie de le remettre davantage en forme qu’elle-il le fait déjà. CQFD

L’AG s’est tenue à la Place aux Herbes, comme on l’avait décidé hier.

Retour des commissions :

– Textes politiques : Tract sur article 2

Actions : retour sur les actions prévues

– mercredi 14h à la MC2 action à Grenoble habitat pour problème d’arrivée d’eau chaude dans les logements sociaux

> proposition pour demain : venir 1h avant l’AP pour distribuer quelques tracts pour inviter les gens, tract à télécharger sur le site

– jeudi matin 9h devant tribunal : procès de Bernard Rippert

– vendredi 16h : rassemblement place Grenette pour une manif’ de droite -> venir bien habillés avec vos meilleurs slogans de droite !

– samedi rdv à la fête des tuiles à 16h entre Alsace-Lorraine et cours berriat, départ du char, costumes possibles

– dimanche 12-15h : 101.2 : radio news fm -> l’émission micro-onde sur la convergence des luttes, possibilité de participer en appelant.

[Témoignage :
– dans le monde de l’entreprise : pratiques peu enviables => déménagement pendant le weekend. Impossibilité d’augmentations, seule possibilité : partir ailleurs => on note tout ce qu’on fait car on sera recruté par quelqu’un d’autre dans 2 ans]

– 11 juin : événement inter-associatif dixit : parlons-en + invitation des élus à une réflexion

– le 10 au soir : besoin de bras pour déménager le mobilier au jardin de ville. Contact : 06 40 15 84 60. Les cent lieux des sans-lieu

– logement au niveau européen : rencontre le jeudi 9 juin

– proposition d’écrire une charte des communs : eau, électricité, …, les savoirs, les espaces publics, les musées + vidéo faite par #datagueule sur les communs (https://www.youtube.com/watch?v=qrgtbgjMfu0), à voir pour se renseigner

– grèves un peu partout : Amazon à Montéllimard sont passés au tribunal, en cause : le blocage du site

– à Grenoble : il reste des secteurs à aller voir, ex : gros hôpital à Grenoble, aller les voir pendant les pauses, etc.

– Maitre Rippert : remercie ND pour son soutien. Il viendra nous voir après le procès. Procès : le 2 juin – mobilisation à 9h devant le tribunal + pétition en ligne + attente de lettres de soutien et de témoignage démontrant qu’il n’est pas fou, à envoyer sur Fb « Soutien à Maitre Riepert »

– proposition pour les lieux d’AP : garder le même lieu pendant une semaine (hors weekend ou non)

Retour sur la participation de ND à la fête des tuiles
– pertinence ? soutien à la mairie et à ses choix ? => évènement sans contenu qui demande à des artistes de travailler gratuitement. Evènement piloté par la mairie
– réponse directe : idée de ND – donner du contenu politique et révolutionnaire
– autre réponse : toutes les associations ont été invitées
–  proposition de poésie debout – diffuser les textes pour engager les débats
fête des tuiles : c’est à nous de subversir la fête. Occasion de faire passer des messages auprès de milliers de personnes
– proposition de vote sur la participation à la fête des tuiles

ND participe officiellement et collectivement à la fête des tuiles, pour ou contre ?
25 pour, 12 abstentions, 10 contre
ou chacun y va individuellement pour subvertir chacun dans son coin

– propositions d’actions
– poésie debout : accompagner le défilé avec le poème « tu me nuis, je te nuit debout » => affiches, grosses lettres
– présentation des tuiles d’un point de vue historique et révolutionnaire en investissant la tribune publique au carrefour de l’aigle
– char : on peut le décorer comme on veut et l’investir comme on veut
– danse avec Keny Arkana. Le matin : cycloparade qui remonte le cours, on peut faire une danse à ce moment là
=> les formes sont à revoir en commission

– proposition d’un tableau référençant les commissions et les prochaines dates => approbation du tableau
– avoir un visuel, une banderole posée à chaque AP pour être repéré.
– proposition de créer une adresse par commission

– intermittents : actuellement négociation de l’allocation chômage (tous les 3 ans), le 28 avril les syndicats et autres s’étaient mis d’accord pour des solutions plus juste. Hier, cela devait être ratifié. Ça s’est très mal passé : le medef a refusé, la cfdt aussi alors que la branche intermittents avait accepté.
opération enfumage : « on a trouvé une solution avec les intermittents » : en réalité ce n’est qu’une solution d’un an.
> Action : occupation de la cfdt puis essai d’occupation du medef puis contrôle d’identité après l’action (au café). Tous ont été relâchés
Actuellement : ils occupent la bourse du travail à Paris.

– vendredi prochain : 8h45, place robert Schuman, forum : une nouvelle façon d’aborder la question sociale (à vérifier): proposition des élus aux agents du département => proposition : rassemblement pour protestation contre l’expulsion de familles entières

– les 14 à reloger de ND : utiliser les contacts dans les assos et faire un suivi, trouver des parrains dans les assos (totem, point d’eau, …), problème : animaux de compagnie => est-ce qu’on entame un travail avec les acteurs sociaux ? en sachant que les animaux de compagnie poseront des problèmes => proposition de faire une commission un autre jour.
– idée proposée : organiser une réunion avec les différentes associations
– pour les 14 mal-logés : dossier en cours avec le CCAS => besoin de 12 volontaires
– pour le camp flaubert : seules 2 personnes ont demandées à en faire partie, en sachant qu’il risque d’être relogé que 2 ou 3 semaines puis d’être expulsés
– vote à faire sur l’accompagnement sur la levée du camp

– action proposée : coller des affiches par dessus les affiches publicitaires

– jeudi : manifestation à 14h départ à la gare

– l’intersyndicale à lancer des votations dans les différents corps de métier, le matériel est en place (site : votationtravail.fr) – proposition : faire un vote dans la rue en utilisant ce matériel

– autre proposition : refaire le vote tous les jours jusqu’au 14

– penser aux lieux d’action : pôle emploi où les personnes vont se réactualisées

– bureau de vote permettrait de se signaliser et de lancer les discussions

Vote : propositions apportées à l’assemblée hier pour : comment on accompagne la levée du campement
– est-ce qu’on le vote aujourd’hui ou dimanche, quand on sera de retour à la MC2
– les propositions sont données à la com com pour être mises en ligne pour que tout le monde puissent les lire et s’en imprégner pour le jour du vote.

Place aux commissions !

 

 

 

 

 

Compte rendu AP #90 mars 2016 – 29 mai

Compte rendu AP #90 mars 2016 – 29 mai – MC2

Retour de commissions

*commission Action:

Tract sur les violences policières / texte du Préfet Grimaud (1968) >  rdv 11h00 mardi parvis MC2

Refaire une manif de droite

Action à la mairie, sans logement

Soutien à Me ripert , jeudi

Avec attac et alternatiba HSBC banque suisse, fraude fiscale

Microtrottoir, vidéo, loi travail

Assemblée d’hier soir : très positif, nouvelles personnes du quartier

Pour les prochaines, le préparer, en allant avant en en parlant, en tractant, en association avec asso du quartier, chercher une problématique.

*Commission européenne du logement. Réunion aujourd’hui

réfugier, qualité de l’air, …

lecture du doc du pacte d’Amsterdam

adresse <asso.planning@gresille.org>

la commission de NDGrenoble souhaite exprimer la solidarité à la contre réunion D’AMSTERDAM

*Commission préparation fête des tuiles

*demain action , rdv 9h00 à la mc2 (unedic)

Paroles libre 

–  Tract pratique policière en utilisant le texte du préfet Grimaud, en faire un tract, et en comparaison, le texte de Cazeneuve en verso. En faire débat en distribuant. Rdv 11h00 mardi mc2

-le préfet Grimaud n’était pas une fleur. A cette époque interdiction de se réunir à 4.

– Faire la différence entre l’institution et les gens. Exemple, de ce qui s’est dit dans l’AP d’hier. Grimaud, en 68. La violence dans les manifs étaient plus importante qu’aujourd’hui, mais la répression pas aussi forte. Car pouvoir fort, donc pas éprouvé de faire appel à la violence.

Cazeneuve, c’est différent. Ce qui se passe maintenant, c’est une guerre urbaine, car le pouvoir faible. On sait en tout cas que Cazeneuve est violent. C’est parce que la police l’a voulu. Mettre face à face deux périodes, pour mettre en évidence une répression hors de proportion. Alerter la population.

– on a besoin des médias

– Ca n’apporte pas grand chose de faire référence à Grimaud. Plutôt, faire comprendre pourquoi cette violence, violence sociale. Les conditions sociales sont très différentes. Si on s’adresse aux flics, même discours. Pourquoi le pouvoir a cette stratégie. Sarkozy, son discours, et d’un autre côté, la signature de 100 intellectuels, sur Médiapart. Tract très pédagogique, qui s’adresse à toute la population.

– Youness, rapporte une discussion avec les flics. Ils disent que les étrangers nous prennent nos alloc et emplois. La motivation du racisme, est la justice, une situation considérée comme injuste. Il faut expliquer. La totalité de la masse d’argent sert à payer les intérêts des la dette. Illégitime. Impôt sur le revenu.

418 milliards, c’est ce que doit la grande distribution, d’amende non perçues. Il faut bien informer. Que les gens qui travaillent paye des impôts..

– l’immigration a toujours été utilisée pour sous payer le travail.

– cette semaine, 700 migrants morts en mer

– vraie question d’éducation, est-ce qu’il n’y a pas d’autre moyen que le tract.

-les flics sont du bon côté, car du côté du pouvoir. La police est là pour défendre le pouvoir. C’est leur taf. A quoi sert la police, et quels intérêt elle défend, qu’est-ce que nous défendons.

– la police est le reflet de l’état. Etat faible, police forte. 49.3, etc… Par rapport à l’immigration, la chanson, de maxime le forestier, être née quelque part.

– guerre totale, nous aussi, démotiver leurs troupes. Un tracts, peu tomber dans les mains d’un gradé, ça change tout.

– la police, c’est une masse, appareil d’état. Quand je dénonce par rapport à la population. Démonter cet appareil d’état.. Appareil financier, juridique, policier…encerclement, tir tendu en lacrimo…

– devant l’hôpital, certain des flics sont ouverts à la discussion. Ne pas faire comme eux

– tract pour informer les gens et les flics. Le tract est trop insignifiant par rapport aux média de masse. On prêche des convaincus. S’en prendre aux média de masse. Dans le daubé, nombre de policiers blessés, mais pas sur les manifestants. Le mot «arrestations», fait peur

Proposition de faire un daubé relu avec les manipulations de l’info.

-le tract, c’est la manière de rentrer en contact.

– la manif sauvage. Témoignage. D’une part, enthousiasme, déplore de manque de mobilisation volontaire. Ce qui compte le plus, c’est la mobilisation volontaire de chaque individu.

-nous ce qu’on veut c’est déstabiliser le pouvoir. On se confrontera toujours à la police.

– les CRS sont préparés à l’attaque. Ils sont «chauffés» avant manif.

-la police se définie comme étant protecteur de la société.. C’est l’intelligence qui permet de s’en sortir. Il faut éduquer. Au dessus du monde, on va rien résoudre en tapant sur du flic. Compétitivité et croissance sont des logiques mécaniques du système.

-l’affaire de tout le capitalisme. Mais on s’attaque à une fonction. Le niveau de répression est énorme. Sur cette question, réunion dans les maisons d’association. Un tract chiadé, sur pourquoi la fonction policière et pourquoi maintenant cette répression. Partir de ce que la presse a écrit sur nous. Il faut sortir avec un plan de route.

-au nom de quoi pousser le gens à faire des manifestations sauvages.Je trouve odieux de pousser à la violence pour la violence qui ne mène à rien.. Pas d’abstractions, écrire du concret. Des faits.

-Faire un tract/texte bien formulé, qu’on pourrait lire à haute voix (crieur ou slam avec fond musical) avant de le distribuer.

-les policiers bossent sous ordres. Jeudi, la police était déstabilisée. Certains s’enrôlent pour sauver les gens. Numéros spéciaux avec les syndicalistes. en impliquant les journalistes et les imprimeurs. Point de force, c’est les réseaux sociaux. Comment interpeller les gens dans la rue. Mettre un Dauphiné libéré au dessus de sa tête, en disant, ils mentent. On reprend pour nous les terminologies «les casseurs» . Se clarifier sur où on a envie d’aller.. Il y a petite retenue à Grenoble de la part de la police. Attention ailleurs. c’est très grave, pas d’info.Silence radio alarmant.

– l’idée n’était pas de convaincre les policiers. Les sociétés s’appuient sur une police. Mais plutôt d’agir par rapport au pouvoir. La réunion publique est importante.

-la presse, au sein du daubé, n° spécial, ça risque d’être très dur. Ils ne sont pas dans la lutte.

-le dauphiné déchaîne, avec la même graphie.

– ce n’est pas le daubé qui va donner un coup de main.

– protéger/ les flics ne protègent pas en réalité, arrêter avec le mythe de la protection.

– Internet cherche à faire connaître ce qui se passe. On ne peut pas informer la masse, parce que naturellement les gens vont vers ce qui confortent leurs pensées. Ne permet pas la diffusion de l’info à population hétérogène.

– l’individualisme, le libéralisme y pousse. Sentiment d’être autonome , moi je m’oppose à eux, je ne serai jamais camarade avec eux.. Des gens que ça arrange de voir l’égalité entre les gens alors qu’il y a des différences de classe.

-dans la police française, il y a des gens qui s’agrippent à la police pour avoir une place dans la société pour intégrer la police pour sortir de la pauvreté. C’est un rouage, de l’institution, ils y vont par peur de la précarité. Bernard Tappy, il a dit en tant que ministre de la ville, il ne faut pas en faire des breton, il faut les mettre à l’école de la république. Il faut aussi leur apprendre leur langue, les liens avec leur pays. Coopération avec leur pays.

Aujourd’hui le capitalisme est sauvage, numérisé. La police est aussi victime des rouages du capitalisme dans la quelle elle est imbriquée. Il faut pas tout globaliser pour ne pas faire de catastrophe humaine. «Ami d’enfance, il est devenu policier, marié avec une marocaine, qu’il repose en paix».

– souvenir de police, 5 6 flic en train de me casser la gueule à 15 ans.

– 49.3 le lendemain sur france3, manifestants présentés comme des casseurs voulant tuer du flic, les images étaient les images de l’intervention des CRS à l’anneau de vitesse. Demander aux personnes de venir à France 3 alpes et de venir témoigner et dénoncer comment ça a été présenté.

– à cette occasion, le policier a dit. Nous ne sommes pas intervenu pour ne pas rajouter au désordre. Le préfet/le gouvernement /institutions aux commandes

– en Tunisie, l’armée est intervenue, au côté du peuple.

– si la police n’existait pas est-ce qu’on l’inventerait.

– rapport de forces sont partout, les géants se tirent la bourre les armées entre elles, etc…. La logique de l’état: je privilégie mes géants économiques.

Orwell, les intellectuels s’appuient sur la force. (cochons et chiens (de garde)

Réinformer.

-faire une campagne de mobilisation sur le sujet de la répression

Création d’une commission sur la communication sur la répression

Demain, AP sur la monnaie.

Résumé de l’AP. les échanges ont amené à créer une commission  pour communiquer sur la répression policière.

De nombreuses propositions ont été faites au cours de l’AP, et pourront être traduites en action dans cette commission.

Première réunion tract, a eu lieu après l’AP.

Deuxième réunion. Mardi, 11h00; MC2

AP du #91 mars 30 mai 18h00 MC2

Commission « démocratie, organisation horizontale » Compte rendu des réunions du # 85 au 89 mars

Commission « démocratie, organisation horizontale »

Compte rendu des réunions du # 85 au 89 mars

Sur la commission :

A vocation à alimenter un travail de réflexion sur le fonctionnement de Nuit Debout Grenoble pour proposer de nouvelles formes d’organisation et/ou des arguments lors des prises de décision de Nuit debout Grenoble.

Chaque soir, les participants sont invités à se présenter et à donner les motivations qui l’ont poussé à venir à cette commission. Ce « tour de table » permet de définir les thématiques discutées par le groupe.

 

#85 mars

 

Le fonctionnement des Assemblées Populaires apparait comme contrariant pour certains. Il engendre de l’épuisement et des personnes sont tentés de partir. Participer à la commission pour imaginer d’autres modes de fonctionnement.

Selon Lénine « il n’y a pas de révolution sans organisation »

ND est un mouvement et non une organisation mais son fonctionnement est frustrant pour certains.

Officiellement il est participatif même si ce terme ne veut rien dire. Comment être innovant à ND ?

Il existe des enjeux de pouvoir partout, aucune méthode définitive ne permettra de rééquilibrer les choses sauf un travail de tous les jours. Aussi pour que les assemblées tournent et s’alimentent il faudrait penser une meilleure articulation d’un jour à l’autre. Il serait bien de formaliser la transmission.

Le retour de commission en début d’Assemblée est intéressant pour la dynamique. Mais il faudrait que l’AP se termine à une heure determinée pour garantir cela.

Il existe une oppression sur les prises de paroles avec les applaudissements ou les non applaudissements.

Aussi les animateurs ne sont pas toujours neutres. Il faudrait se caller sur un fonctionnement, un schéma type, visible chaque AP. Proposition de déroulé déjà proposée. Jugée un peu trop longue, pas assez simple.

Il faut aussi que l’Assemblée aide l’animateur. Les participants en AG ne sont pas spectateurs mais interagissent constamment à travers des gestes. Il faut prendre en compte le rôle actif des participants dans le schéma d’organisation.

L’animateur : il est là pour impulser, donner le rythme mais son role est d’être un outil, de passer le micro. Pourtant ca reste un individu, il doit avoir le droit de prendre position// il ne doit pas avoir le droit de prendre position, il sengage le temps d’un AG à être un outil et envoie au groupe ce signal : je fais confiance au groupe pour prendre une décision sans moi// L’animateur peut prendre la parole individuellement mais il faut alors qu’il atteste symboliquement qu’il n’est plus animateur (pourrait avoir une sorte de chapeau etc…).

Il est important d’avoir deux personnes pour le lendemain.

A NDnice, Nuit Debout Fonctionne sans animateur. L’Ag est découpée par thématique (idées, commissions, actions) et chacun vient s’inscrire préalablement sur un tableau ce qui permet que le micro circule tout seul pendant l’AG.

A NDGre se serait impossible, dans la pratique les tours de paroles ont déjà du mal à être respectés.

A NDParis il existe une commission sérénité, pour assurer l’animateur dans son rôle des personnes l’entourent et font tampon pour mettre l’animateur à l’aise. .

La neutralité est un truc qui s’apprend, la personne qui anime donne forcément une forme à l’assemblée, c’est pour ca aussi que c’est bien d’avoir deux personnes.

Au lieu d’animateur on pourrait parler de « garant du cadre »,

Les prises de paroles « tac au tac » : ne permet pas des positions toujours très réfléchies. Permettrait d’avoir uune prise de parole plus apaisées. Mais le tac au tac permet aussi à des gens qui n’ont jamai pris la parole de la prendre sur le coup. Caractère spontanée.

Devrait on limiter le nombre d’intervention par personne ? la personne qui parle plus de trois fois affirme clairement qu’elle a le pouvoir et qu’elle ne fait pas confiance au groupe pour trouver la solution sans elle. Elle dit « je suis indispensable » alors que dans ce mouvement personne n’est indispensable.// On pourrait limiter par thématique parce qu’il y a des personnes qui ont plus d’informations que d’autres et qu’elles doivent pouvoir parler.

Le cahier doit être mieux présenter en AP.

#87 mars

« Démocratie » est un terme bidon il fait référence à une organisation sociale très connotée en Occident. Sert surtout à justifier l’impérialisme et l’intervention « au nom de la démocratie ». DE plus c’est un concept basé sur un autre concept : celui « d’égalité » qui ne correspond à aucune réalité entre les personnes. «

Mais la démocratie c’est aussi un système né à Athène sans système représentatif. Le probleme c’est que démocratie aujourd’hui c’est seulement l’idée que les gens ont le droit de vote. C’est donc une oligarchie.

Question : est ce que tout le monde doit avoir la parole ? ex : voter extreme droite aujourdhui implique que l’on est favorable à un système politique qui implique une organisation sociale autour d’un leader et d’un ordre hierarchisé.

Les AP sont parfois confuses, il y a des prises de parole interessantes mais pas toutes. Enfait, on s’ennuie en AP, les débats sont pas forcément interessants. Et il y a des mots violents comme « tafiole » qui donnent l’envie de ne pas revenir. C’est un endroit interessant pour trouver des infos par contre. Mais l’horaire de 18h pose problème.

Il faudrait les rendre plus attrayantes et plus productives. On pourrait mettre en place un groupe « sérénité » pour assurer la bonne tenue des débats. // la sérénité on peut ne rien en avoir à carrer. les débats calmes entre gens bien éduqués c’est juste reproduire un système de domination. Les discours désincarnés sont moins intéressants que les témoignages. Le conflit en AP va entrainer des relations inter-personelles (ex : des gens qui vont voir la personne qui a été mise en minorité) et il ne faut pas sous-estimer ces relations. Elles sont déterminantes dans la politisation d’un individu, c’est comme ça que la plupart des gens se politisent.

Il devrait y avoir des formes de débats plus intéressantes pour organiser des débats. Par exemple le recueil « débat sur les débats » apprend plein de choses » Et la lecture de « mort à la démocratie » permet de reconsidérer ce qu’on entend par démocratie. C’était parti du CPE.

Question : massification or not massification ? Etre nombreux implique aussi que y’a plein de connards. Ca donne de la force en action mais en AP ca peut être fatiguant.

Les petits groupes comme les commissions permettent des rebonds. C’est des moments moins chiants. Permet d’autres types de réflexions. Dommage que soit relégués en fin d’AP.

#89 mars

Les votes en AP sont bordéliques et permettent pas de décisions claires. Certaines AP a 3 permettent de prendre des décisions pour l’ensemble du groupe. On reproduit les mêmes problèmes que dans notre société. Ex : pour les actions les gens votent un soutien qui ne signifie par forcément qu’ils feront l’action et donne un décalage frustrant entre le vote et les participant. Pourquoi on vote sur des actions ? Pour donner la « marque » Nuit Debout ? Mais qd d’autres Nuit debout en France votent sur des actions on n’est pourtant pas consulté.

Les votes peuvent surtout dépendre du lieu où ont lieu les AP puisque c’est en fonction des personnes. C’est plus vrai mtn qu’on fait des AP volantes.

On pourrait faire des AP par semaine, pour se repérer. Mais on a voté mc2 jusqu’au relogement.

On est a « nuit de bout dficelles », les votes sont des bouts de ficelles. On peut pas imaginer qu’on reussira a fonctionner selon un système parfait, il faut l’accepter. Pour le moment ND ce n’est pas la démocratie « voix du peuple » mais « voix des gens qui sont là ». Pourquoi ? La question c’est pas pourquoi mais « comment on pourrait faire autrement ?

Changer d’endroit, c’est toucher de nouveaux publics. La mc2 c’était fort, ca nous a donné un visibilité mais certaines personnes ne veulent plus y retourner. Faut rester à la mc2 en soutien aux personnes mais pas que. C’est un lieu parfait pour les AP. Aujourd’hui à la Villeneuve ca c’est super bien passé. Nouvelles personnes, debats tranquilles. La mc2 doit rester un lieu central et les AP en dehors peuvent ^tre un facteur de dispersion.

Pourquoi vote -t on ? Ca semble naturel… Pour pas que se soit que les grandes gueules qui prennent la décision. C’est pas le vote qui doit etre questionné mais les conditions dans lesquels il est mis en œuvre.

Le vote jour par jour est limité, on pourrait imaginer un système de vote par semaine avec une exception pour les votes considérer comme « urgent ». Sur les lieux c’est important d’avoir un vote en amont pour faire diffuser l’informations !

On vote moins qu’au départ, avant on votait même pour la création de commissions voire des votes sur les votes. Désormais on est plus sur du consensus, on demande s’il y a des oppositions frontales.

Histoire : dans ce mouvement chacun amène ses légumes et, jusqu’à présent on ne sait pas ce qu’on veut préparer comme plat. Il faudrait aussi être sure qu’on a identifié tous les légumes, certains ont l’air chelous. Après il faut mes sélectionner pour prendre ceux qu’on peut utiliser de suite pour faire un plat et de préférence un plat de résistance…

Il faut que Nuit Debout aille de quartier en quartier, qu’il aille vers les gens.

Il faut prévenir par tous les moyens possibles le lieu des AP (twitter, facebook, sms). Attention a internet lorsqu’il n’est pas relayé dans le monde physique.

Il y a plusieurs types d’enjeux au vote : vote de soutien aux actions, vote sur validation de textes, sur validation d’actions. Par contre le débat idéologique ne requiert pas forcément de vote.

 

 

Assemblée Populaire à la Villeneuve #89mars – 28 mai- 2016

Nuit Debout Grenoble

Assemblée Populaire à la Villeneuve #89mars – 28 mai- 2016

Animateurs-modérateur / Guillaume et Emy

Intro: résumé de la vie de nuit debout depuis son début à Grenoble:

Suite à la première manif contre la loi El Kohmri, le 31 mars, des répressions à Gre. Puis plus tard, projet d’un campement, et maintenant, attente de relogement. Des actions, des commissions, commissions danse, poésie debout danse, actions envers les banques, société générale, BNP paris bas, vers les citoyens, carrefour, devant le poste de police, escargot, etc…

Programme

Pgm: retour sur la semaine, rapide retour des commissions, assemblée thématique, parole libre

Rappel des codes

Retours de la semaine

* commission démocratie, changement de nom. Réflexion aux mécanismes au sein de nuit debout. nouveau nom, « organisation horizontale »

* commission esclavage. Une seule réunion, mais texte intéressant à finir. Échanges très intéressants, à poursuivre

*commission logement, vote hier: ce we, appel international, sur les questions de logement. Réunion aujourd’hui des ministres du logement. Amsterdam, mobilisation. Les lois européennes ont un impact sur le logement.Hier assemblée des mal logés. Demain assemblée à 14 h à la mc2. Ne pas laisser les dirigeants décider seuls.

* Emprisonnement Me Ripert, avocat engagé, mis en garde à vue, (mardi) puis interné en hôpital psy. Celui ci avait fait une intervention la semaine précédente à ND. C’est de la répression d’un avocat de combat.
Assemblée mercredi soir devant le tribunal, il a été libéré le soir . Son appartement a été vandalisé dans la nuit de mercredi à jeudi. Situation extrêmement grave! Prise de conscience du soutien et de la situation.

* Mercredi après midi, action avec «Action Non Violente « devant BNP. Avec des caïmans gonflables. 7 filiales fermées aux îles caïmans. Ce sont des victoires: amplifier la mobilisation citoyenne.

* Jeudi, manif, blocage , action escargot. Blocage des citoyens. On utilise les moyens qui sont à notre disposition pour contre le blocage du gouvernement.
Énergie forte à la manif. Répression policière forte, inacceptable.
La force publique ne doit pas être utilisée pour défendre les intérêt d’un petit nombre d’oligarques!

* poésie debout , cabaret debout, avec la danse, encore ce matin., des affiches ont été faites du poème «tu me nuis, je te nuit debout »

* Journée des tuiles, on aura une tribune sur le thème de la journée des tuiles. Vers quartier de l’Aigle

*commission ferme, appel à espaces

* On redemande l’électricité sur le camp MC2

* blocage de jeudi matin: bonne action, ça a bien marché. bon retour avec réactions de soutiens.

* après les licornes, on ne se reconnaît pas bien à nuit debout. Proposition d’une couronne nuit debout avec une plume. Le masque et la plume, couronne de la liberté, la plume, c’est l’oiseau qui représente la liberté aussi. proposition au vote.

Violences policières

* jeudi, il y avait des bacceux très très proche. Élan de solidarité avec les manifestants de les faire s’éloigner.

Manif sauvage, c’est pas une raison de se prendre des coups. Répression très très forte.. Matraquage, mardi. Une voiture de police à toute à l’heure. Insultes, enculés, coups de matraques tirs de flash ball, à Grenoble, une grenade lancée atterri dans le coup d’une fille, au dessus de son sac à dos. elle explose plus tard, mais c’est ainsi qu’est mort Rémi Fraisse. A Nantes, accidents. . Inacceptable, rassemblement contre les violences policières est proposée.

* jeudi six arrestations dont trois mineurs.

* intuitif,: nous allons devant des moments difficiles. On essaye de mettre de la peur entre nous, pour revenir sur tous les acquis . Sur les deux rives, il y a une relation durable à construire!!

La France, c’est un conflit qui n’est pas celui de la France. Celui d’un nouveau impérialisme,. L’espace géopolitique doit être construit avec le sud.

La jeunesse, livrée à elle même d’un côté les barbus, les dealers, la police au bout de la rue, c’est l’état d’urgence depuis des années. Construire et reconstruire ce pays, où je pensais ne rester que 5 ans en arrivant.

Une baisse du service public, il n’y a plus de cheminot mais des flics, plus d’écoles mais des flics. Police, monopole de la violence légitime. Ils visent des jeunes qui n’ont pas la connaissance de quoi faire.

Leurs assauts à Paul Mistral, ils ne savent plus quoi faire. vigipirates etc… victimes des violences policière, on lui a dit cout lapin, et le matraquer à deux. pas d’appel à la haine, trouver d’autres moyens.

les CRS, s’arrêtent, en face il y a une réflexion qui se fait. Porter plainte en masse.

La violence policière, après l’instauration de l’état d’urgence, il nous ont volé la cop21.

On fiche S et assigne a résidence. Prise en garde à vue. La policière est sortie de son devoir de réserve. Etat d’un comissariat, état lamentable.

Tant que tu seras pas par terre comme un chien t’auras rien, grosse fébrilité

Syndicat policier alliance extrême droite.

Une réflexion: en Allemagne, grosse violence qui tous les premier mai appel à la casse. Grosse violence régulièrement.

Ils ont mis en place des processus de médiation. Impensé total en France. Le contact physique est très pensé, mais le dialogue non.

Exemple Gezy. flics fébriles, mal formés, très jeunes, vendus à Erdogan, font fermer la gueule au kurde, ils tirent sur des gens parce qu’ils sont dans la rue à 19h00 .

La même chose s’est passé a Grenoble, la même chose à Nantes, police fébrile, dangeureuse.

(lecture): quand les flics sont en robot cop on se met en face et on fait le aka.

Les violences sont de pire en pire.

La loi travail est une violence. A air France, ils n’en peuvent plus, on dit que c’est eux qui sont violents, exemple Goodyear avec les trahisons, faire croire, faire miroiter une issue pour exploiter plus jusqu’au bout et lâcher.

La répression légale, des institutions. La réflexion philo dérange la politique. Le 49./3 incite à la violence. Faire adopter une loi parlementaire. De quel droit on empêche une loi.

Violence sociale.s’applique concrètement. Le doit de propriété et le droit de logement.

Les éducateurs de rue, disparus. Violence politique!! le pouvoir ne peut pas perdre. La seule sortie, c’est le lien entre les gens qui arrête le travail, les grèves raffinerie et les centrales, et les nuits debout Ce rapport de force est les seul possible. Pas de flics gentils, du côté es révolutionnaires.

Pays basque, beaucoup , en 85, les extradés, les manifestants. Ils tapaient sur tout le monde. Ils contrôlaient ETA si petit barbu et brun. Même des mamies.

Les flics sont le reflet de ce qu’on leur dit de faire.

Sarkozy a enlevé la police de quartier.

Les commissariat h24, pour la violence faite s aux femmes. Violence sociale.

La police de quartier, la police de proxi, intervenait en médiateurs. Ils étaient là pour un rôle social, il y avait un certain respect. Maintenant ce n’est plus ça .

D’où vient la police. C’est un organisme pour disciplinaire de la société fondé à l’origine contre les ouvriers, les vagabonds..;

La police n’est pas une alliée…

La violence policière, c’est sur des noirs et des arabes tous les jours.

Les policier s restent des humains.

Dans ce pays, il n’y a pas que la police.

Qu’avons nous à proposer à ce pays. On ne va pas avancer comme çà, que sur ce terrain.

Comment avoir la majorité de la population pour être d’accord avec ce que nous voulons.

Exemple expérience: l’abus de violence même avec un jeu .

Paroles libres

loi travail: mobiliser votations citoyennes dans les entreprises. Des votations citoyennes dans la rue. FO fait sa menace transport, ils allaient bloquer jusqu’à l’euro foot.

Article2 et l’inversion des normes.
et si c’est accepté, ce qui se passera, explication des implication du référendum. La fausse liberté , fausse démocratie, d’abaisser les conditions de travail si c’est accepté à 50% par les salarié, et quid des salariés des autres entreprises, plus concurrentielles?

Privatisation de la poste sous jospin. votation, citoyenne avec la poste.

Assurance chômage, accord unedic. bloqué par la cfdt et le medef.
> Une action se monte: rdv lundi 9h00 mc2

La votation est une fausse bonne idée. Car ils se sont assis sur les votes. Seul le rapport de force marche.

Il faut être plus nombreux.

Les violences policières sont là pour empêcher de rejoindre le mouvement. Volonté de construire un marché unique, uniformisés par le bas;

Une façon de bloquer l’économie, c’est pas que les manif, c’est la grève, arrêter de produire.

Les mobilisation depuis deux mois ne faiblissent pas .Convaincre sans cesse. expliquer la loi travail. les choses sont liées. S’inscrire dans la durée. Pour être là l’été, en septembre, etc…

Valls: «revenons sur les blocages. les français ont besoin d’être apprivoisés, …approvisionnés» ( lapsus …révélateur)

La commission de Toulouse, projet constitution, conférence audio.

Un bâtiment menacé de démolition. Rénovation, coconstruction.. Besoin d’argent pour rénover les écoles, des coopératives, etc.. Monter une campagne contre la démolition du 160 rue Arlequin.

Les Commissions

cabaret fête des tuiles danse poésie debout

organisation horizontale

esclavage

160 arlequin

actions

mal logé et ferme

constitution

Lyon turin gouffre financier rassemblement international, 12 juin Chapareillan

Compte rendu Assemblée populaire Vendredi #88Mars – 27 mai

CR AP Vendredi 27 2016 (#88Mars), devant la MC2

* Pour demain samedi, 
-stand à 10h00
-18h30 fin de la fête de quartier, 19h00 assemblée
-11h00 -> 16h00 village des associations
com com: affiches et flyer préparés + 6 cartons à préparer pour présenter Nuit Debout
-inviter
-banderole ND?
* retour de la commission textes politiques
- réfléchir à des textes + écrire des textes
*retour commission poésie debout
-réalisation de plus de 40 affiches du poème tu me nuis, je te nuit debout, affichée sur rideau
* action hier soir 
picnic, à une vingtaine place Verdun, jusqu'à 1h00 du matin (en soutien aux amis incarcérés)
* finances; 
-enceinte autonome 'financement participatif (but 400€, atteint 75€)
-mettre en place une cagnotte pour le financement de ND > elle tourne déjà pendant les AP
* dimanche , 14h00 au jardin de ville: discussion sur le mal logement
Camille animerait le débat 14h00 à 16h00
-aller à l'assemblée des mal logés
-faire l'assemblée là-bas le soir? déjà voté > Assemblée dimanche 29 au jardin de ville
* idée de ferme solidaire pour loger les sans abris, sans papiers, vivre avec les produits de la ferme
--> mettre en place une commission pour organiser ça ?
* finances pour le camp
-groupe électrogène = 10€/j
-nourriture, situation critique
-demander à la mairie d'être rebranché sur secteur en électricité (groupe électrogène pas écologique)
-sitting la journée --> quand exactement?
-commission?
*Dimanche: discussion mal-logés à la MC2 à 14h00 animée par 2 et AP sur ce thème dimanche soir
-don pour la cuisine voté

Parole libre

-lecture texte; analyse proposée du monde
-Vote/abstention quel moyen on se donne dans une société pseudo démocratique. Il faut faire avec.
-la lutte: convaincre la finance n'est pas possible. Il faut voter et lutter
-peu nombreux, revenir à des AG thématiques
de super action, en faire plus, accompagnées de tracts.
- danse, demain à la Villeneuve, 14-18h déjà un programme
12-14h, pourquoi pas.
-11h rdv place du marché, personnes se motivent à tracter

-prochaine AG
vote sur les lieux des prochaines AG
- appel à témoignages + soutien / Ripert
Lettres manuscrites à préparer + photocopie cartes d'identité
2/06 commission d'appel, présence d'autres nuits debout, soutiens...
Quoi? dire qu'il n'est pas fou lorsqu'il est venu parler à nuit debout
-le poing à distribuer demain...autocollants à la tente com






souscription / nouvelle enceinte pour les AP

OBJECTIF ATTEINT ! MERCI A TOUS-TES !
SONO COMMANDÉE, ON LA RECEVRA VENDREDI 


Notre petite enceinte commence à fatiguer. Après avoir soumis l’idée à l’assemblée du 26 mai, voici donc une proposition d’achat collectif pour une enceinte de qualité qui nous permettra plus de confort d’écoute pendant les assemblées. Elle est sur roulette et pourra donc être transporté assez facilement et dispose d’une autonomie de 8h. L’enceinte est assez puissante (400W) pour mettre de la musique et pour être utilisée pendant nos différentes actions !

Si on est 80 à mettre 5€ aujourd’hui, on peut l’avoir début de semaine prochaine…

Cliquez ici pour rejoindre la souscription en ligne

AP place VH 17 mai

Compte rendu de l’assemblée populaire du #87 mars (26 mai)

Compte rendu de l’assemblée populaire du #87 mars (26 mai)
encadrée par 8 camions de gendarme mobiles

Retour de la journée :

Recherche de témoignage de la mani : contacter par mail nuit debout Grenoble ou anti-rép MMA : 07.58.01.72.85

Matin :

  • L’opération escargot debout a réuni seulement 3 personnes, il a été bien organisé mais pas de mobilisation après le début.
  • 7h00 : 2 points de blocage organisé par des syndicats réussi, environ 2h avant que la police arrive. Il était tenu secret, a réuni 70 personnes. Distribution de tract avec attestation de retard au verso.
  • 11h30 : rassemblement à Félix Poulat : déguisement en licorne et chorégraphie

Aprem – Manif :

  • 1300 personnes selon la police
  • 5000 personnes selon les organisateurs
  • Pas de dégradation constatée
  • 3 blessés parmi les manifestants (pied, arcade …)
  • 3 à 6 personnes interpelées
  • Fortement encadré par les CRS, bloqué sur Verdun pour éviter une manif libre
  • Dispersion de la manif libre vers la mairie avec plusieurs arrestation vers Paul Mistral

Général :

  • Appel à présence le 2 juin pour le procès de Me RIPPERT, libéré hier d’HP.
  • La maison de Me RIPPERT a été saccagé pendant son absence, ses dossiers ont été fouillés, des pièces de monnaie ont été dérobées et retrouvées dans un pré
  • 2 mois de mobilisation et on est toujours là – On lâche rien
  • action spontanée au Mc Do à 6/8 personnes : Porte fermée à clé, 3 voitures de police sont arrivées. Appel à des actions spontanées, suite aux actions déjà réalisées il n’est plus dur de faire fermé le Mc Do
  • Recherche de solution d’hébergement pour les habitant du camp :
    • Lettre envoyé à la mairie pour identifier les personnes concernées
    • réponse de la mairie : transmission au CCAS, attente de retour du CCAS
  • Résultat d’un sondage d’un institut officiel :
    • 50% des gens estiment que le blocage résulte des actions du gouvernement
    • En perspective de l’euro, le gouvernement doit agir dans l’urgence
  • Contre les lacrymos, mélange Malox/eau ou feuille de mauves (?)
  • Quelles réactions par rapport aux personnes interpellées ? Quelles sont les prochaines actions ?

Retour de commission du 25 mai :

  • Commission convergence des luttes :
  • Commission démocratie (créé hier) :
    • réflechir au fonctionnement démocratique des AP
      • rôle de l’animateur (neutralité?)
      • réponses directes
      • limiter le nombre de prise de parole
      • applaudissements
  • Commission communication :
    • Financement participatif pour acheter une nouvelle sono pour les AP

Discussion thématique : le blocage

  • Objectif du blocage : inciter à la grève ou aller au chômage technique
  • info d’hier :
    • raffinerie : 5 bloquées sur 8
    • transport : blocage plus faible
    • apparemment pas d’impact sur le PIB
  • Est-ce une prise d’otage ?
    • Le terme prise d’otage n’est pas en adéquation avec la situation car pas d’atteinte à la vie des personnes immobilisées
  • Grèves permanentes possible avec système de grèves perlées
  • Mot blocage : langage des médias
  • Le blocage pose question à propos des emplois précaires
  • Le blocage est un moyen d’action adapté au 49.3
  • Bon retour des automobilistes porte de France
  • Compenser le blocage par des actions d’ouverture (péages, supermarché, contrôle des titres de transports..) :
    • les gens ne sont pas bloqués
    • ils ne perdent pas d’argent contrairement au société d’autoroute …
  • Dur de trouver un sens aux actions politiques aujourd’hui, contradiction entre revendication et objectif personnel :
    • entre richesse accumulée et envie d’argent pour ne pas galérer
    • travailler pour autrui et travailler pour soi
  • Qui trinque le plus pendant les blocages ?
    • états ? Réserves de pétrole
    • les grandes entreprises ? Réserves et moyens
    • les petites entreprises ? Peu de moyen
  • aujourd’hui des gens ont peur de resté bloqué à cause de la pression patronale
    • la loi EK généralise ces licenciements abusifs
  • la loi EK est bien plus grave que le blocage
  • des gesn se plaignent du blocage, mais est ce vraiment le blocage le problème ou les menaces patronnales
  • intérêt du blocage :
    • bloquer
    • expliquer
    • rivaliser
    • s’enrichir
    • coopérer
    • habiter un espace de vie

Paroles libres :

  • ne pas capituler pour les générations futures
  • se battre pour défendre les acquis sociaux
  • lecture d’une poème d’Aimé Césaire, tiré du Cahier d’un retour au pays natale

RDV prochains :

  • ce soir pique-nique solidaire aux interpellés place de Verdun
  • demain 13h30 à la préfecture en soutien aux sans-papiers
  • demain 20h30 au 102 rue d’Alembert pour un débat autour de la loi travail
  • samedi à Villeneuve pour la fête de quartier
    • AP à Villeneuve
  • le 4 juin pour la fête des tuiles
    • AP nuit debout invité sur place
    • poésie debout sera présent
    • invitation pour tout le monde sur la zone de débat

Commissions présentes :

  • textes politiques
  • Exigence du mouvement nuit debout
  • démocratie
  • poésie debout (au St Arnaud pour journée des tuiles)

Compte rendu Assemblée Populaire #86mars – 25 mai

Compte rendu Assemblée Populaire #86mars – 25 mai

280 personnes

Lecture d’un texte sur l’interpellation de Bernard Rippert.
(celui en page d’accueil du site nuitdeboutgrenoble.fr)

Prise de parole du gendre de Bernard Rippert sur le contexte, sur la disproportion entre les faits et la condamnation, sur les circonstances de l’arrestation , sur le manque d’informations fournies a la famille. L’expertise psychiatrique a eu lieu pendant sa garde à vue. Internement d’office complètement ahurissant. Refus de donner des infos de la part de l’institution à la femme de Bernard Rippert. Les médecins vus à l’hôpital de St Egrève admettent que rien ne justifie l’internement mais que Bernard Rippert devrait resté à l’hôpital pour se reposer du fait de ses problèmes de tension artérielle ! La famille a pu finalement voir B Rippert qui allait bien. Il a été transféré en Savoie, c’est mieux car il y habite. La psy de l’hôpital de Bassens a dit qu’elle demanderait sa libération, mais le préfet a dix jours pour statuer, puis contre expertise possible. Il faut faire pression pour que cela aille le plus vite possible.

[intervention]
> cette mesure de l’internement psy rappelle des temps sombres !
> But caché du procès du 2 juin à 9h est de radier B Rippert.
> Différentes choses mises en place, pétition notamment, sur le net pour apporter son soutien à B Rippert

Rappel des règles de fonctionnement de l’AP
– Caisse tourne pour fonctionnement de nuit debout Grenoble.
– Proposition de ne voter qu’en début d’AP plutôt qu’en fin.
Discussions là dessus.
– Les votes porteront sur les propositions des commissions de l’AP de la veille en début de l’assemblée populaire.
Proposition adoptée.

Paroles libres sur affaire maître Rippert
Proposition d’aller chercher maître Rippert avec avis famille bien sûr.
Important d’avoir l’avis de la famille et avocat avant de voter cela en AP
Gendre B Ripper ok pour rassemblement devant HP de Bassens.
Une avocate pense que c’est une mauvaise idée : c’est un hôpital cela peut déranger les personnes qui y sont.
– Interventions pour dire que pas de risque, en HP on s’y fait chier donc les personnes pourront être contentes de voir du monde.
– Discussions sur la proposition…
– Proposition d’un vote pour ou contre et une commission se chargerait ensuite d’organiser ça > cela n’est pas mis en œuvre…

-Proposition d’associer nuit debout au soutien de Bernard Rippert pour la com’ dans les médias.
Proposition adoptée.

[intervention assez longue, hors du sujet « affaire » B Rippert]
Proposition sur le fonctionnement des AP de Nuit Debout : elles devraient uniquement être un temps de paroles libres sans réaction à chaud, sans discussion-vote sur les actions.
Cette proposition semble hors sujet à ce moment de l’Ap > réactions là-dessus et sur le fond.
Mais il apparaît dommage à une partie de l’AP que cette proposition soit rejetée de manière aussi péremptoire…

– Intervention sur le rôle des médiateurs de l’AP et leur nécessaire impartialité.
Proposition d’une commission démocratie pour formaliser tout cela à la fin de l’AP.
OK

Reprise des tours de paroles libres sur l’affaire B.R.

-Les hospitalisations forcées et abusives arrivent tous les jours.
Autres interventions là-dessus > ex du gamin Tim
– Affaire BR dépasse la psy, c’est politico-médiatique.
– B R n’a que des idées positives, il ne faut ménager aucun effort pour sa libération.

Décision : Vote sur le rassemblement à Bassens demain en début d’AP sur propositions de la commission qui va travailler ce soir.

Journée de mobilisation de demain

Retour sur proposition « bloquons tout » qui a déjà un mois.

Demain rassemblement à 11h30 > quoi après ?
– Cabaret Debout en place des 11h place Félix Poulat.
– Appel manifestation à partir de 14h.
– Proposition « évidemment » de manif libre ensuite.
– D’autres actions vont émerger des discussions en commissions après AP

Proposition escargot debout > former des groupes de 4 à 6 voitures et faire des opérations escargot > tract disponibles pour cette proposition d’opération.
– Discussion sur l’intérêt de ces actions de blocage > ne se met on pas la population à dos.
Réponse > il y aura de la com’ sur le pourquoi de ces actions :  communiqué de presse, tracts qui explique le sens de l’action déjà prêts.
– [intervention] > Attention il faut être suffisamment nombreux et se mettre plutôt sur la file de droite.

A la manif de demain il faut que ça gueule > l’AP gueule !!!

– Rappel sur les actions chorégraphie : il faudrait que cela prenne d’avantage une tournure politique.
Nécessité de monde pour accompagner cette action pour tracter, discuter avec les gens.

– Pour soutien financier aux raffineries il suffit de taper « caisse de grève raffineries » sur internet.
Il y a un lien sur le site nuitdeboutgrenoble.fr vers une caisse de grève mise en place par nuit debout  Drome-Ardèche

[interventions]
– Attention à la grève par procuration !
– Attention de faire des caisses de grève sur des sites qui ne prennent pas de commission
Sites qui ne prennent pas de commissions :
www.tilt.com/fr
www.payname.fr

Intervention d’avocats qui suivent maître Rippert à 19:55
Il est libéré. L’AP crie un tous ensemble à l’unisson.
Il faut être là nombreux le 2 juin à 9 h pour son procès ! Des avocats se mobilisent déjà dans toute la France quant à cette affaire.

Départ en commissions :
Démocratie à nuit debout
Communication
Commission poésie debout cabaret debout
Commission opération escargot

Ce soir retour uniquement des commissions qui ont des décisions pour demain.